Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Gepaepyris

vendredi 8 avril 2016

Gepaepyris

Reine du Bosphore et de Colchide de 37/38 à 39

Carte de Colchide et du pontFille de Cotys VIII, roi sapéen de Thrace [1], et d’Antonia Tryphaena, elle épouse Tibérius Julius Aspourgos, roi du Bosphore [2] et fils d’Asandros et de la reine Dynamis du Pont].

Cette union introduit dans la dynastie du Bosphore l’usage des noms thraces qui sont portés concurremment par les rois avec les noms persans ou sarmates [3] jusqu’au début du 4ème siècle.

Elle devient reine régente en 37/38

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Gepaepyris/ Portail de la Rome antique/ Reine

Notes

[1] La Thrace, est une région de la péninsule balkanique partagée entre : la Bulgarie (Thrace du Nord), la Grèce (Thrace occidentale ou Thrace égéenne) et la Turquie (Thrace orientale).

[2] Le Royaume du Bosphore est un royaume grec antique établi sur les rives du Bosphore cimmérien, nom antique de l’actuel détroit de Kertch, qui reliait le Pont-Euxin (l’actuelle mer Noire) au lac Méotide (l’actuelle mer d’Azov), et sur la Tauride. Il est fondé au 5ème siècle av. jc par les Archéanactides. Les Spartocides leur succèdent de 438 à environ 110 av. jc. Le royaume entre ensuite dans les possessions de Mithridate VI du Pont avant de retrouver son autonomie mais sous protectorat romain. Il succombe aux Ostrogoths et aux Huns à la moitié du 4ème siècle.

[3] Les Sarmates (Sauromates pour les Sarmates protohistoriques) sont un ancien peuple scythique de nomades des steppes, appartenant sur le plan ethno-linguistique au rameau iranien septentrional du grand ensemble indo-européen. Ils étaient établis à l’origine entre le Don et l’Oural.