Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Charles V d’Anjou

dimanche 17 janvier 2016

Charles V d’Anjou (vers 1446-1481)

Comte du Maine et de Guise de 1472 à 1481-Duc d’Anjou et comte de Provence et de Forcalquier de 1480 à 1481

Fils de Charles IV d’Anjou, comte du Maine [1], et d ’Isabelle de Luxembourg, sœur de Louis de Luxembourg, comte de Saint Pol.

Il épouse en 1474 sa cousine Jeanne de Lorraine, fille de Ferry II , comte de Vaudémont [2], et de Yolande d’Anjou, duchesse de Lorraine, et petite-fille du roi René 1er d’Anjou.

De santé fragile et de caractère médiocre, il ne participe pas aux combats de son temps. À la mort de son oncle René 1er, duc d’Anjou, comte de Provence, la succession l’opposa à son beau-frère René II de Lorraine, le petit-fils de René 1er. Louis XI trancha en sa faveur sur le principe de la succession par les mâles prévoyant la mort prématurée du jeune comte et le retour au domaine royal de ses possessions.

En effet, il mourut l’année suivante. Il avait hérité des prétentions de ses ancêtres sur le trône de Naples, et portait comme roi de Naples le titre de Charles IV. Il légua à Louis XI sa souveraineté de Provence et ses prétentions sur Naples.

L’Anjou, le Maine, la Provence passèrent à la Couronne de France, et Guise à son neveu Louis d’Armagnac , fils de sa sœur Louise d’Anjou .

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire de La maison ducale de Lorraine 1968, p. II-26 par G. Poull

Notes

[1] Le comté du Maine constitue un gouvernement distinct du Comté de Laval à partir du 15ème siècle et du Perche. En 1790, il a donné naissance en partie au département de la Sarthe. Sa capitale en était la ville de Le Mans. Le Maine fut par la suite un duché. Il est à distinguer de la province du Maine.] et de Guise[[Les comtes de Valois confièrent la terre de Guise à des châtelains non héréditaires. Peu après son avènement, Charles VIII fit cession du comté de Guise à Jean d’Armagnac et à son frère Louis, neveux de Charles V d’Anjou. En 1491, Jean ayant reçu du roi le duché de Nemours, Louis eut le comté de Guise. Sa succession échut à l’aînée de ses sœurs, Marguerite d’Armagnac (épouse de Pierre de Rohan-Gié) et enfin à leur sœur Catherine d’Armagnac (épouse de Charles de Rohan-Gié issu du 1er mariage de Pierre).

[2] Le comté de Vaudémont fut donné à Gérard 1er de Vaudémont en 1070, afin que celui-ci favorise la succession de son frère Thierry II au duché de Lorraine. Les comtes de Vaudémont furent des vassaux des ducs de Lorraine.