Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Parménide d’Élée

vendredi 26 juin 2015

Parménide d’Élée

Philosophe grec présocratique

Il est célèbre pour un poème en vers, Sur la nature, qui eut une influence notable sur la pensée de son époque. Ses découvertes intellectuelles, en particulier l’introduction de la logique dans la pensée hellénique, à côté de la philosophie milésienne [1] de la nature et des théories arithmétiques de Pythagore , font de Parménide l’un des philosophes les plus considérables dans l’histoire de la philosophie grecque.

On ne connaît pas avec exactitude les dates de naissance et de mort de Parménide. Il est né à Élée à la fin du 6ème siècle av. jc et meurt au milieu du 5ème siècle av. jc.

Il aurait eu 65 ans quand il est venu à Athènes où il aurait rencontré le jeune Socrate, peut-être âgé de moins de 20 ans, ce qui situerait sa naissance vers 520-510 si l’on place le dialogue platonicien vers 450-448.

Fils de Pyrès ou Pyrrhès. Il est issu d’une famille riche et puissante. Théophraste déclare “dans Opinions des Philosophes” que Parménide est disciple d’ Anaximandre , et qu’il est le premier à nommer « Monde » l’« Univers ».

Proclos dans “ses Commentaires” sur le Parménide le dit pythagoricien [2], et sa manière de vivre était considérée comme pythagoricienne. Il se lia d’abord avec les pythagoriciens et c’est Aminias qui le poussa à la vie philosophique.

Aristote est plus réservé sur la question, mais Parménide se rattache à Xénophane , dont il devient le disciple, selon Clément d’Alexandrie et Sextus Empiricus. Il reste que Parménide et Xénophane ont tous deux vécu à Élée [3], et que l’on peut supposer qu’ils se connaissaient. Ainsi, quant aux influences philosophiques de Parménide, il semble possible d’affirmer que, comme Empédocle , il suivit la vie pythagoricienne sans en adopter les idées, et qu’il suivit Xénophane sur ce point. Il aurait fondé une école comparable aux écoles pythagoriciennes.

Il eut pour successeurs Empédocle et Zénon d’Élée . Il fut peut-être législateur dans sa ville natale ; les Éléates [4] devaient chaque année jurer de nouveau obéissance aux lois. Il nous reste des fragments de son poème “De la Nature”, dont la première partie traite de la vérité et la seconde de l’opinion.

À la suite de ces déductions abstraites, il développe encore une physique nettement pythagoricienne. Il fut le premier à affirmer que la Terre est sphérique et située au centre de l’univers. Il divisait les choses en deux éléments : le feu et la terre.

Selon Posidonios de Rhodes, il fut le premier à proposer la théorie des zones climatiques, qui divise le globe terrestre en cinq zones, deux zones glacées donc inhabitables près des pôles, et une zone torride infranchissable à cheval sur l’Équateur, séparant les deux zones tempérées, les seules susceptibles d’être habitées

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Parménide/ Portail de la philosophie antique/ Philosophe du 5ème siècle av. jc

Notes

[1] École fondée au 6ème siècle av. jc et représentée principalement par trois philosophes de la ville ionienne de Milet, sur la côte de l’Anatolie : Thalès, Anaximandre et Anaximène. Outre la géométrie et l’astronomie, les penseurs de cette école ont apporté de nouvelles idées sur la cosmogonie (formation de l’univers), la physique et la biologie, à tel point que ce sont les philosophes de cette école qui étaient originellement appelés les Physiciens.

[2] L’école pythagoricienne est une école philosophique de l’Antiquité fondée par Pythagore. Elle dure neuf ou dix générations. Les derniers pythagoriciens sont Xénophile de Chalcis, Phanton de Phlionte, Échécrate de Phlionte, Dioclès de Phlionte et Polymnastos.

[3] Élée (en grec ancien Ελέα) ou Vélia pour les Romains (en latin Velia) était une cité grecque de la côte tyrrhénienne, en Campanie, près du golfe de Salerne. C’est ici que fut créée l’école éléatique, école philosophique fondée par Parménide et Xénophane et suivie par Zénon d’Élée et Mélisse.

[4] L’école éléatique est une école de philosophie fondée par Xénophane de Colophon, en Campanie, dans le sud de l’Italie actuelle, à Élée, d’où le qualificatif éléatique. Élée était une colonie de Phocée, en Ionie. Les principaux représentants de cette école furent Parménide et Zénon, tous deux d’Élée, et Mélissos.