Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 2ème siècle > Sanadroug 1er ou Sanatruk

Sanadroug 1er ou Sanatruk

dimanche 22 mars 2015, par ljallamion

Sanadroug 1er ou Sanatruk

Roi d’Arménie de 75 jusque vers 110-Roi d’Osroène de 91 à 109

Sanatruk et Avde après trois jours de tempête de neige Arrien dans son “Parthica” loue les mérites de ce monarque et le met au même plan que les Grecs et les Romains les plus illustres.

Les auteurs arméniens parlent de lui comme le fondateur de la ville de Mcurk. Il fut enterré dans une tombe de constructions cyclopéennes à Ani.

Il pourrait être le successeur de Tiridate 1er. La tradition chrétienne hagiographique lui attribue le martyre de saint Thaddée . Toutefois, il pourrait y avoir confusion avec un disciple de Thaddée, appelé Addée par Moïse de Khorène ou Aggai dans la Doctrine d’Addaï [1].

Lorsque Pacorus a été supplanté par Khosrô 1er de Parthie, celui-ci a déposé Axidarès et installé sur le trône d’Arménie le frère de ce dernier, Parthamasiris, sans consulter l’empereur romain. C’est cette violation du traité de Rhandeia [2] qui a donné à Trajan un prétexte pour faire la guerre.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Christian Settipani, Continuité des élites à Byzance durant les siècles obscurs. Les princes caucasiens et l’Empire du vie au ixe siècle, Paris, de Boccard,‎ 2006,

Notes

[1] La Doctrine de l’apôtre Addaï est un texte anonyme de la littérature syriaque, composé à Édesse probablement dans la première moitié du 5ème siècle. L’auteur affirme avoir puisé dans les archives de la ville pour établir clairement l’origine de l’Église chrétienne d’Édesse, fondée selon la tradition par Addaï, et plus précisément la doctrine prêchée dès l’origine dans la cité par le fondateur.

[2] Le traité de Rhandeia est signé en 63 par les Parthes et l’Empire romain, à l’issue d’une guerre arméno romano parthe qui avait pris naissance deux ans auparavant. Il est la suite de la défaite que les Romains subirent à la bataille de Rhandeia en 62.