Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 1er siècle de notre ère > Lucius Iulius Ursus Servianus

Lucius Iulius Ursus Servianus

mardi 8 septembre 2015, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 2 août 2011).

Lucius Iulius Ursus Servianus (vers 47-136)

Homme politique et sénateur de l’Empire romain - Trois fois consul en 90, 102 et 134

La Germanie supérieure et la Pannonie.Il fut une figure publique importante sous les règnes des empereurs Domitien, Nerva, Trajan et Hadrien. Il fut consul suffect [1] en 90, sous le règne de Domitien, puis légat propréteur [2] en Germanie Supérieure sous le règne de Nerva, en 97. À la mort de ce dernier le 27 janvier 98, il aurait tenté d’empêcher le voyage d’Hadrien en Germanie pour qu’il ne puisse être le premier à avertir Trajan de la mort de Nerva. Il aurait agi par jalousie devant les faveurs que Trajan accordait à Hadrien. Cependant Hadrien et Servianus se réconcilièrent rapidement. Les 2 hommes se connaissaient puisque Servianus avait épousé Aelia Domitia Paulina , la sœur aînée d’Hadrien, plus jeune que lui d’une trentaine d’années, avant même l’accession au trône de Trajan.

Après avoir été gouverneur de la Germanie Supérieure jusqu’à la mort de Nerva, Trajan le nomma alors gouverneur de la Pannonie [3]. Trajan lui accorda des commandements militaires contre les Daces [4].

Le 1er janvier de l’an 102, il revient à Rome et, en conséquence de ses services sur le Rhin et sur le Danube, il fut nommé consul pour la seconde fois, mais cette fois-ci consul ordinaire ou éponyme en 102, avec Lucius Licinius Sura pour collègue.

Il sert comme président des débats dans certains tribunaux en tant que délégué de l’empereur pour une cause capitale.

Il devient une 3ème fois consul en 134 à l’instigation d’Hadrien. Ce sera le dernier à occuper le consulat plus de 2 fois hormis les empereurs et les Césars.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Françoise Des Boscs-Plateaux, Un parti hispanique à Rome ?, Casa de Velazquez, 2006 (ISBN 84-95555-80-8).

Notes

[1] Parfois, un consul décède ou démissionne avant la fin de son mandat de douze mois. Le consul restant rétablit la collégialité par l’élection intermédiaire si le délai restant le permet ou par la désignation directe d’un consul suffectus. Ce consul entre en fonction immédiatement, il a les mêmes privilèges et les mêmes pouvoirs que le consul remplacé mais il n’est en charge que pour la durée du mandat qui reste à couvrir. Enfin, le consul suffect ne donne pas son nom à l’année, à l’inverse du consul dit ordinaire.

[2] Gouverneur de province impériale dans l’Empire romain.

[3] La Pannonie est une ancienne région de l’Europe centrale, limitée au Nord par le Danube et située à l’emplacement de l’actuelle Hongrie, et partiellement de la Croatie, de la Serbie, de la Bosnie-Herzégovine, de la Slovénie, de l’Autriche et de la Slovaquie.

[4] Les Daces est le nom donné par les Romains aux tribus thraces du Nord, ayant peuplé le bassin du Bas Danube dans l’Antiquité. Les Daces sont parfois identifiés aux Gètes (les historiens roumains les appellent Gèto-Daces, ou Gètodaces, arguant que Gètes est leur nom grec, et Daces leur nom latin) mais d’autres historiens considèrent qu’il s’agissait de deux peuples distincts, mais apparentés