Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Miltiade le Jeune

vendredi 26 mai 2017 (Date de rédaction antérieure : 20 septembre 2012).

Miltiade le Jeune (540-489 av.jc)

Stratège athénien et tyran de Chersonèse de Thrace

Miltiade le Jeune Stratège athénien et tyran de Chersonèse de Thrace

Né à Athènes, neveu de Miltiade l’Ancien , lui-même fils de Cypsélos , qui avait fondé la colonie de Chersonèse de Thrace [1] au temps de Pisistrate, et le père de Cimon.

Archonte [2] d’Athènes en 524, il fut en 518 chargé de l’administration de Chersonèse par le fils de Pisistrate, Hippias , où il succéda à son frère Stésagoras. À ce titre, il subit la domination des Perses. Il accompagna ensuite Darius 1er dans sa campagne contre les Scythes [3], en 514. Il fut laissé à la garde du pont sur le Danube, avec les autres Grecs. Darius ne s’étant pas présenté au jour fixé, il proposa aux Scythes et aux Ioniens [4] de brûler le pont et d’abandonner le Grand Roi à son sort, mais les Ioniens refusèrent.

En 499, profitant de la révolte de l’Ionie, il s’empara de Lemnos [5] et d’Imbros [6]. Cependant sa position devint rapidement intenable, et il dut s’enfuir à Athènes, échappant de peu à la flotte perse en 492. Il fut accusé de tyrannie, mais fut acquitté.

Devenu l’un des dirigeants du parti oligarchique [7], avec le soutien d’ Aristide le Juste , il fut élu stratège [8] et exerça une influence déterminante sur ses 9 autres collègues. Ce furent sa résolution et son énergie qui permirent aux Athéniens de remporter la victoire de Marathon La bataille de Marathon est un épisode majeur de la première guerre médique en 490 av. jc, ayant opposé un débarquement perse aux hoplites athéniens et platéens qui remportèrent la victoire. Elle se déroule sur la plage de Marathon, sur la côte est de l’Attique, à proximité d’Athènes. en 490.

Ce succès est de courte durée. Miltiade, profitant du prestige gagné à Marathon, lance une expédition contre Paros [9]. Toujours est-il qu’il échoue en 489 devant la cité, où il est blessé. Ses adversaires démocrates, en particulier Xanthippe, le père de Périclès, trouvent là un prétexte pour l’accuser de trahison. Il est vrai que les Athéniens lui avaient confié une flotte de 70 trières [10] sans qu’il eût dévoilé ses projets, et qu’il avait attaqué Paros pour son compte personnel. Après un procès inique, il est condamné à une amende de 50 talents et, incapable de payer, il meurt en prison des suites de ses blessures en 489. Cette version cependant est contestée par Hérodote.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Édouard Will, Le monde grec et l’Orient, Le Ve siècle (510-403), PUF, 1972

Notes

[1] La péninsule de Gallipoli, également connue sous son nom antique de Chersonèse de Thrace, est une péninsule située en Turquie, dépendant de la Thrace. Elle constitue la rive nord des Dardanelles (l’ancien Hellespont). Sa rive nord est baignée par la mer Égée. Miltiade l’Ancien, exilé volontairement à l’avènement de Pisistrate, y fonda une colonie athénienne.

[2] L’archonte éponyme est, dans l’Athènes antique, le magistrat suprême, et le magistrat principal dans de nombreuses cités de la Grèce antique. Athènes comportait toutefois un conseil d’archontes formant une sorte de gouvernement exécutif. L’archonte éponyme, ou tout simplement l’archonte sans autre précision, préside les réunions de la Boulè, de l’ecclésia, anciennes assemblées athéniennes ; l’instruction des procès de droit privé incombe également à l’archonte. Il reste le chef de l’État nominal même sous la démocratie, qui réduit cependant son importance politique.

[3] Les Scythes sont un ensemble de peuples nomades, d’origine indo-européenne, ayant vécu entre le 7ème siècle et le 3ème siècle av. jc dans les steppes eurasiennes, une vaste zone allant de l’Ukraine à l’Altaï, en passant par le Kazakhstan. Les Perses désignaient ces peuples par le nom de Saka, francisé en Saces. Les sources assyriennes mentionnent les Saces dès 640 avant l’ère chrétienne.

[4] L’Ionie est une région du monde grec antique située à l’ouest de l’Asie mineure, entre Phocée et Milet. Elle correspond à la région située dans un rayon de 170 km autour de la ville actuelle d’Izmir. Elle emprunte son nom à Ion, ancêtre légendaire des peuples de cette région. C’est en Ionie que se sont développées les premières formes de science de la philosophie en Occident, chez les penseurs appelés Présocratiques. Les côtes ioniennes présentent beaucoup d’avantages économiques : de bons abris naturels facilitant l’établissement de ports pour le commerce avec des communications aisées vers l’arrière-pays, un climat agréable, des vallées ouvertes pour la culture des céréales et l’élevage des chevaux, des plateaux pour l’élevage des moutons, des collines pour les arbres fruitiers et les oliviers. Dans l’Antiquité, elle fédérait douze cités grecques, du continent et des îles : Chios, Éphèse, Érythrée, Clazomènes, Colophon, Lébédos, Milet, Myonte, Phocée, Priène, Samos et Téos. Halicarnasse les rejoignit après. Brillant foyer de la civilisation hellénique aux 7ème et 6ème siècle av. jc, elle appartient à une ensemble plus vaste appelé « Grèce d’Asie » ou « Grèce de l’Est ».

[5] Lemnos ou Límnos est une île grecque du nord-est de la mer Égée, située entre la péninsule du mont Athos à l’ouest, les îles de Thasos et Samothrace au nord, la Turquie (et l’île turque de Gökçeada/Ténédos) à l’est, Lesbos au sud-est, Agios Efstrátios et les Sporades au sud-ouest.

[6] L’île d’Imbros est, avec sa voisine Ténédos, une des rares îles turques de la mer Égée. Son nom en turc signifie Île du ciel bleu. Elle est située non loin de l’entrée du détroit des Dardanelles au nord de Lesbos, à l’est de Lemnos et au sud de Samothrace.

[7] Une oligarchie est une forme de gouvernement où le pouvoir est réservé à un petit groupe de personnes qui forment une classe dominante.

[8] Un stratège est un membre du pouvoir exécutif d’une cité grecque, qu’il soit élu ou coopté. Il est utilisé en grec pour désigner un militaire général. Dans le monde hellénistique et l’Empire Byzantin, le terme a également été utilisé pour décrire un gouverneur militaire. Dans la Grèce contemporaine (19ème siècle jusqu’à nos jours), le stratège est un général et a le rang d’officier le plus élevé.

[9] Paros est une île de la mer Égée et un dème de Grèce. Elle se trouve à l’ouest de Naxos dans l’archipel des Cyclades dont elle est la troisième plus grande île par sa superficie ainsi que principal carrefour maritime. Parikiá est la plus grande ville et le port principal de l’île.

[10] Une trière ou trirème, est une galère de combat antique, développée à partir de la pentécontère. Plus court que son prédécesseur, c’est un navire équipé d’une voile dans lequel prennent place 170 rameurs étagés sur trois rangs, d’où son nom. Léger et agile, il permet le développement de la manœuvre d’éperonnage grâce au rostre de bronze monté sur sa proue, technique qui donne lieu aux premières batailles à caractère réellement naval.