Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Charles de Blois ou de Châtillon

Charles de Blois ou de Châtillon

lundi 24 août 2020 (Date de rédaction antérieure : 3 août 2012).

Charles de Blois ou de Châtillon (1319-1364)

Duc de Bretagne de 1341 à 1364-Comte de Limoge

Charles de Blois Duc de Bretagne de 1341 à 1364-Comte de Limoge

Fils de Guy 1er de Châtillon, comte de Blois [1] et de Marguerite de Valois. Neveu par sa mère de Philippe VI de Valois, il épousa en 1337 Jeanne de Penthièvre, nièce du duc Jean III de Bretagne et petite-fille d’Arthur II de Bretagne, ce qui déclencha la guerre de Succession de Bretagne lorsque par l’arrêt de Conflans [2], le roi Philippe VI le reconnaît duc de Bretagne.

Charles de Blois meurt le 29 septembre 1364 lors de la bataille d’Auray [3] contre Jean IV de Bretagne, fils de Jean de Montfort et de Jeanne de Flandre.

Il fut célèbre par sa piété dont il n’interrompit jamais les exercices, même sur les champs de bataille. Fait prisonnier, il endura 9 années d’emprisonnement dans la Tour de Londres [4].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Gildas Salaün, Production et circulation des monnaies de Charles de Blois (1341-1364), Nantes, Université de Nantes, 1999

Notes

[1] Le comté de Blois est un ancien comté du Nord de la France. Le comté de Blois était une juridiction féodale du Royaume de France née vers 900. Le premier vicomte est Garnegaud, décédé en 906. Son successeur était le chevalier bourguignon Thibaud l’Ancien qui reçut également la vicomté de Tours en 908 et en 940, il devint vicomte de Blois et de Tours. Il mourut en 943 et son fils Thibaut le Tricheur prend le titre de Comte de Blois et s’empare du comté de Chartres. Son fils Eudes 1er devient Comte de Blois et de Chartres, de Tours, de Châteaudun, de Provins et de Reims. Son fils Thibaut II lui succède de 996 à 1004 . Son frère Eudes II rajoute à son domaine le comté de Meaux et le comté de Troyes. Il meurt en 1019, date à laquelle les domaines sont divisés. La dynastie continua jusqu’à la mort de Thibaut VI, donnant le comté à sa fille Marguerite de Blois. Le comté passe alors dans la Maison d’Avesnes puis de Blois-Châtillon. En 1397, le comté est intégré au Duché d’Orléans par manque de descendance.

[2] L’arrêt de Conflans est un épisode décisif dans la guerre de Succession de Bretagne. Conflans, pourrait correspondre à la ville actuelle de Conflans-Sainte-Honorine, commune du département des Yvelines, dans la région Île-de-France. C’est dans cette ville que le roi Philippe VI de France aurait tenté de régler, à l’amiable, la succession du duc Jean III de Bretagne.

[3] La bataille d’Auray du 29 septembre 1364 est la dernière bataille de la guerre de Succession de Bretagne, guerre régionale qui s’inscrit dans la rivalité franco-anglaise de la guerre de Cent Ans. Elle oppose une armée anglo-bretonne aux ordres de Jean III de Montfort à une force franco bretonne soutenant le parti de Charles de Blois

[4] La tour de Londres est une forteresse historique située sur la rive nord de la Tamise à Londres en Angleterre à côté de Tower bridge. La tour se trouve dans le district londonien de Tower Hamlets situé à l’est de la Cité de Londres dans un espace appelé Tower Hill. Sa construction commença vers la fin de l’année 1066 dans le cadre de la conquête normande de l’Angleterre. La tour Blanche qui donna son nom à l’ensemble du château, fut construite sur l’ordre de Guillaume le Conquérant en 1078 et fut considérée comme un symbole de l’oppression infligée à Londres par la classe dirigeante. Le château fut utilisé comme prison dès 1100. Il servait également de grand palais et de résidence royale.