Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Jeanne de Penthièvre dite la boiteuse

Jeanne de Penthièvre dite la boiteuse

lundi 29 novembre 2021, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 5 août 2012).

Jeanne de Penthièvre dite la boiteuse (vers 1324-1484)

Fille deGuy de Penthièvre, nièce de Jean III duc de Bretagne, elle est mariée en 1337 à Charles de Blois neveu du roi de France.

La Bretagne qui a échappé aux premiers affrontements anglo-français de la guerre de Cent ans, se trouve plongée dans la guerre à cause de sa situation géographique et d’une succession mal établie.

Après la trêve de Malestroit [1] en 1343, les rois d’Angleterre et de France quittent la Bretagne avec la majorité de leurs troupes.

Jeanne fit alors valoir par les armes ses droits à la succession de Bretagne contre Jean IV, son oncle, époux de Jeanne de Flandre. La guerre s’enlisa les deux partis n’ayant pas les moyens de l’emporter. Batailles, luttes épiques tel le Combat des Trente en 1351. La désolation s’étend dans tout le duché.

En 1365, elle dut renoncer à la succession de Bretagne par le traité de Guérande [2].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Jeanne de Penthièvre/ Portail du duché de Bretagne/ Catégories  : Duc de Bretagne

Notes

[1] La trêve de Malestroit est signée le 19 janvier 1343 entre Edouard III d’Angleterre et Philippe VI de France, en la chapelle de la Madeleine. Après la signature de cette trêve le souverain anglais et ses troupes quittèrent la Bretagne pour l’Angleterre. Prévue jusqu’au 29 septembre la Trêve est de courte durée dès le début du mois de février Edouard III ordonne de préparer l’embarquement d’un corps d’armée à Portsmouth. C’est le roi de France Philippe VI qui met fin à la Trêve en faisant exécuter sans jugement et au mépris des termes de l’accord à Paris le 2 août Olivier IV de Clisson puis le 29 novembre quatorze seigneurs bretons

[2] Le premier traité de Guérande est signé en 1365. Il met fin à la première guerre de Succession de Bretagne qui opposait Jeanne de Penthièvre, nièce du dernier duc Jean III, soutenue par son époux Charles de Blois, à Jean de Montfort, demi-frère du précédent. Après sa mort, son fils Jean IV reprend sa revendication et finit par triompher à la bataille d’Auray.