Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Gregorio Papareschi dit Innocent II

Gregorio Papareschi dit Innocent II

lundi 5 août 2013 (Date de rédaction antérieure : 22 février 2012).

Gregorio Papareschi dit Innocent II

164ème Pape de l’Église catholique de 1130 à 1143

Innocent II 164ème Pape de l'Église catholique

Moine bénédictin, il fut nommé cardinal en 1116 et participa aux négociations du concordat de Worm [1] qui mit fin à la querelle des Investitures en 1122.

Après la mort d’Honorius II, il fut élu pape avec l’appui des Frangipani contre l’antipape Anaclet II, soutenu par les Pierleone. Après qu’Anaclet II se fut emparé de Rome, il se réfugia à Cluny, dont il consacra la seconde église. Ramené en Italie par Lothaire, il présida en chemin les conciles de Pise et de Plaisance, avant de couronner Lothaire empereur à Rome le 4 juin 1133. Il fut cependant contraint de se réfugier à Pise et ne revint à Rome qu’après la déposition d’Anaclet II en 1135. Il dut alors faire face à un nouvel antipape, Victor IV, suscité par Roger II de Sicile qu’il avait excommunié. Fait prisonnier après la défaite des armées pontificales, il fut contraint de reconnaître à Roger II le titre de roi en Italie méridionale par les accord de Mignano [2] le 25 juillet 1139.

Il publia la bulle Omnes datum optimum [3] fondant les privilèges et exemptions de l’ordre des Templiers le 29 mars 1139 et présida à Rome le concile de Latran II [4], 10ème concile œcuménique en août 1139 qui condamna les partisans d’Anaclet et prononça la déposition d’Arnaud de Brescia. En 1141, il ratifia la sentence du synode de Sens condamnant les thèses dePierre Abélard. Il meurt à Rome en 1143.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Imago Mundi/ Innocent II

Notes

[1] Le concordat de Worms est l’accord qui met fin à la Querelle des Investitures le 23 septembre1 1122, conflit qui opposait le pape à l’empereur allemand depuis 1075. L’original de l’acte de l’empereur Henri V est conservé aujourd’hui aux archives du Vatican.

[2] La paix de Mignano de 1139 est le traité qui a mis fin à plus d’une décennie de guerre continuelle dans le Mezzogiorno à la suite de l’union du duché d’Apulie et de Calabre avec le comté de Sicile en 1127.

[3] La bulle pontificale Omne datum optimum est fulminée le 29 mars 1139 par le pape Innocent II. Elle officialise l’ordre du Temple et reconnaît sa règle, accorde à ses membres tout butin conquis sur les Sarrasins en Terre Sainte et les place sous la protection directe du Saint Siège. Elle les libère du même coup du paiement de la dîme tout en leur accordant la jouissance des dîmes qui leur auront été données en accord avec les évêques et de tout hommage. Un hommage étant un acte de soumission, les Templiers, relevant directement de l’autorité papale, ne pouvaient contracter hommage envers un seigneur, qui était un laïc.

[4] Le deuxième concile du Latran, tenu du 4 au 11 avril 1139 sous la présidence d’Innocent II, est considéré comme le dixième concile œcuménique par l’Église catholique romaine. Il fut convoqué pour mettre fin au schisme d’Anaclet. Outre les schismatiques, il déclara hérétiques les manichéens et les gnostiques. Il formula les premières condamnations contre les cathares et les béguines. La plus grande partie du concile traita de questions disciplinaires et d’organisation du clergé, poursuivant la réforme grégorienne à la suite du premier concile du Latran.