Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Arnaud de Brescia

vendredi 8 juillet 2016 (Date de rédaction antérieure : 19 février 2012).

Arnaud de Brescia (vers 1100-1155)

Réformateur politique et religieux italien

Arnaud de Brescia Réformateur politique et religieux italien

Il préconisait que l’Église renonce à son pouvoir temporel et à ses biens, pour revenir au vrai message de l’Évangile. Disciple de Abélard, il est condamné avec celui-ci, à l’instigation de Saint Bernard de Clairvaux au concile de Sens [1] en 1140.

Il s’enfuit à Zurich puis à Rome, où il prêche la révolte contre le pape. Une révolte urbaine chasse de Rome le pape et ses cardinaux. Eugène III rentre à Rome mais n’inquiète par Arnaud de Brescia.

Celui-ci doit s’enfuir sous son successeur, Adrien IV. Il est livré par l’empereur Frédéric Barberousse au préfet de Rome, pendu en 1155 et son corps est brûlé, ses cendres jetées dans le Tibre.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Imago-Mundi/Arnaud de Brescia

Notes

[1] Le concile de Sens fut tenu en 1140. Il fut l’objet de discussions théologiques sur les positions d’Abélard. Celles-ci furent considérées comme approximatives et condamnées à l’instigation de saint Bernard. Abélard avait déjà été condamné au concile de Soissons en 1121 pour ses vues peu orthodoxes, notamment au sujet de la Trinité.