Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Bernardo Paganelli di Montemagno dit Eugène III

Bernardo Paganelli di Montemagno dit Eugène III

mercredi 11 septembre 2013 (Date de rédaction antérieure : 23 février 2012).

Bernardo Paganelli di Montemagno dit Eugène III

167ème Pape de l’Église catholique de 1145 à 1153

Eugène III 167ème Pape de l'Église catholique de 1145 à 1153

Disciple deSaint Bernard, 1er pape cistercien. A cause de la révolution fomentée parArnaud de Brescia, il fut d’abord contraint de résider à Viterbe [1] et, à partir de 1149, à Tivoli [2] après un bref séjour à Rome. Il signa en 1153, avec Frédéric 1er Barberousse, le concordat de Constance, par lequel l’empereur s’engageait à le soutenir contre les Romains. Il encouragea la seconde croisade et continua la réforme de Grégoire VII.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Nominis/ la vie des saint/ Bienheureux Eugène III

Notes

[1] Viterbe (en italien, Viterbo), chef-lieu de la province de même nom dans le Latium en Italie. Viterbe fut rattachée aux États pontificaux, mais ce statut devait être continuellement contesté par les empereurs. Tout au long de la période pendant laquelle les papes furent en conflit avec les patriciens romains, à commencer par le pontificat de Eugène III, Viterbe devint leur résidence favorite.

[2] Tivoli est une ville de la province de Rome, dans la région du Latium, en Italie. Très ancienne cité datant d’avant la colonisation romaine, elle fut, selon la tradition et quelques éléments archéologiques, fondée en 1215 avant jc. Tivoli s’échelonne sur le flanc occidental des monts Tiburtins de la chaîne centrale des Apennins dont elle contrôle le premier accès vers les Abruzzes par la via Valeria, prolongement de la via Tiburtina. La ville s’est développée à l’extrémité occidentale de la vallée de l’Aniene à l’endroit où la rivière atteint la plaine romaine par d’importants sauts successifs de cascades d’un dénivelé total de 160 mètres.