Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Eschyle

dimanche 28 juillet 2013 (Date de rédaction antérieure : 25 juillet 2011).

Eschyle (vers 526 av. jc-456 av.jc)

Eschyle

Né à Éleusis [1] en Attique [2] d’un certain Euphorion, il appartient à une grande famille athénienne. Il est témoin dans sa jeunesse de la fin de la tyrannie des Pisistratides [3] à Athènes.

Il est le plus ancien des 3 grands tragiques grecs. Il participe à la naissance du genre grâce à certaines innovations, comme le nombre d’acteurs qu’il porte à deux selon Aristote. 13 fois vainqueur du concours tragique, il est l’auteur d’une centaine de pièces dont 7 seulement ont survécu.

Contemporain des guerres menées contre les Perses, il prend part à 10 ans d’intervalle aux batailles de Marathon [4], en compagnie d’ailleurs d’au moins un de ses frères en 490 et de Salamine [5] en 480, cette dernière lui inspirant 8 ans plus tard Les Perses, sa plus ancienne tragédie conservée.

Sa première victoire au concours tragique se place en 484, mais sa carrière devait être entamée dès l’an 500.

Il compte parmi ses rivaux Pratinas , Phrynichos , Choerilos d’Athènes , et plus tard le jeune Sophocle qui le bat en 468. Eschyle rejoint ensuite la Sicile. C’est peut-être là qu’il compose le Prométhée enchaîné. Il meurt à Géla [6] en 456, selon la légende en recevant une tortue sur la tête, lancée par un aigle qui aurait pris son crâne chauve pour un caillou.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Imago Mundi/ Eschyle (Aiskulos)

Notes

[1] Éleusis est une ville de Grèce, en Attique, à 20 kilomètres environ au nord-ouest d’Athènes, sur le golfe de Salamine. D’une grande importance historique et mythologique, Selon la tradition la cité est rattachée à Athènes lors du synœcisme de Thésée. En réalité, ce rattachement daterait plutôt de la fin du 8ème siècle ou du début du 7ème siècle av. jc. Pendant les guerres médiques, en 480-479 av. jc, la ville est dévastée par les armées de Xerxès 1er et le temple de Déméter est brûlé.

[2] L’Attique est la région qui entoure Athènes. Elle est découpée en 139 dèmes et parallèlement, en trois grands secteurs : la ville (asty), la côte (paralia) et l’intérieur (mésogée). Les dèmes sont regroupés en trittyes qui elles-mêmes sont regroupées trois par trois, une de chaque secteur, pour constituer une tribu. Durant l’Antiquité, il s’agissait de l’une des plus importantes régions productrices d’huile d’olive ; huile qui était ensuite exportée par exemple vers l’Étrurie. La céramique d’Attique au 6ème siècle av. jc connaît également un certain succès. Des exportations massives de céramiques de cette région sont constatées toujours vers l’Étrurie à cette période.

[3] Les Pisistratides sont les descendants du tyran d’Athènes, Pisistrate (fin du 6ème siècle av. jc). Au sens restreint, le terme désigne les deux fils de celui-ci, Hippias et Hipparque, qui héritent conjointement le gouvernement d’Athènes à la mort de leur père en 527.

[4] La bataille de Marathon est un épisode majeur de la première guerre médique en 490 av. jc, ayant opposé un débarquement perse aux hoplites athéniens et platéens qui remportèrent la victoire. Elle se déroule sur la plage de Marathon, sur la côte est de l’Attique, à proximité d’Athènes.

[5] La bataille de Salamine est une bataille navale qui opposa le 29 septembre 480 av. jc la flotte grecque menée par Eurybiade et Thémistocle à la flotte perse de Xerxès 1er.

[6] Gela est une ville italienne de la province de Caltanissetta, située sur la côte méridionale de la Sicile.