Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Ivan Duknović dit Giovanni Dalmata

Ivan Duknović dit Giovanni Dalmata

dimanche 18 septembre 2022, par ljallamion

Ivan Duknović dit Giovanni Dalmata (vers 1440-1514)

Sculpteur dalmate

Avec Mino da Fiesole et Andrea Bregno, il fut un des principaux sculpteurs à Rome dans la seconde moitié du 15ème siècle.

Giovanni Dalmata va à Rome entre 1460 et 1465 où il travaille pour le pape Paul II au Palazzo di Venezia [1]. Il a réalisé à Rome et dans les alentours le “Tempietto San Giacomo Maggiore” de Vicovaro [2], près de Tivoli [3].

Autour de 1488-1490, Ivan Duknović s’est rendu à la Cour du roi Matthias Corvin où il est resté quelques années et où il a dirigé la réalisation de travaux.

Puis il est revenu à Traù [4] où il réalisa quelques œuvres, la plus importante étant “la statue de saint Jean Évangélist”e dans la chapelle Orsini de la cathédrale de Trogir [5]. Il est aussi l’auteur de “la sculpture de sainte Marie-Madeleine” dans le monastère franciscain Saint-Antoine, près de l’île de Čiovo [6], et il a travaillé sur le palais Cippio de Traù avec Niccolò Fiorentino et Andrea Alessi.

Il est de nouveau à Rome vers 1503 où il travaille sur le tombeau du protonotaire papal [7] Lomellino. En 1509, il a exécuté la sépulture de Girolamo Ginelli dans la cathédrale Saint-Cyriaque d’Ancône [8].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Péter Farbaky,Dániel Pócs, Mattia Corvino e Firenze : Arte e Umanesimo alla corte del re di Ungheria, Giunti Editore, Florence, 2013 (ISBN 978-88-09787599)

Notes

[1] Le palais de Venise est un palais romain situé entre la piazza Venezia et la via del Plebiscito à Rome. Il abrite le musée national du Palais de Venise. Le palais est construit entre 1455 et 1467 sur l’ordre du cardinal vénitien Pietro Barbo, futur pape Paul II. On suppose qu’il choisit cet emplacement afin de pouvoir regarder les courses de chevaux sur la via del Corso, en contrebas. L’édifice sert tour à tour de résidence papale et d’ambassade de la République de Venise, d’où son nom. Il fut le quartier général et la résidence privée de Benito Mussolini, président du conseil italien sous la Seconde Guerre mondiale.

[2] Vicovaro est une commune de la ville métropolitaine de Rome Capitale dans la région Latium en Italie.

[3] Tivoli est une ville de la province de Rome, dans la région du Latium, en Italie. Très ancienne cité datant d’avant la colonisation romaine, elle fut, selon la tradition et quelques éléments archéologiques, fondée en 1215 avant jc. Tivoli s’échelonne sur le flanc occidental des monts Tiburtins de la chaîne centrale des Apennins dont elle contrôle le premier accès vers les Abruzzes par la via Valeria, prolongement de la via Tiburtina. La ville s’est développée à l’extrémité occidentale de la vallée de l’Aniene à l’endroit où la rivière atteint la plaine romaine par d’importants sauts successifs de cascades d’un dénivelé total de 160 mètres.

[4] Trogir

[5] La cathédrale Saint-Laurent située à Trogir en Croatie est une église catholique composée de trois nefs construite dans le style roman et gothique. La cathédrale a été construite sur les fondements de la cathédrale paléochrétienne détruite par les Sarrasins en 1123, pendant le sac de Trogir. Les travaux sur le bâtiment actuel commencèrent en 1213 et se terminèrent au 17ème siècle. Comme l’ancienne cathédrale, elle est dédiée à saint Laurent, mais elle est connue pour être particulièrement consacrée à la dévotion à saint Jean, l’évêque Jean de Trogir, qui avait attiré par son exemple de vie sainte le roi Coloman de Hongrie, lequel, après avoir conquis la Croatie et la Dalmatie, s’employa à promouvoir la construction de la cathédrale. La plus grande partie des travaux fut réalisée au 13ème siècle, ce qui explique que la cathédrale est essentiellement de style roman. Toutefois, l’intérieur de la voûte, datant du 15ème siècle, est caractéristique de l’art gothique.

[6] Čiovo est une île de Croatie situé dans le comitat de Split-Dalmatie. Čiovo a une superficie de 28,8 km²

[7] Dans l’Église catholique, un protonotaire apostolique est un officier du Saint-siège qui reçoit et expédie les actes des consistoires publics. Les protonotaires apostoliques ont été institués par Damase 1er pour écrire la vie des martyrs, assister au paiement des taxes, des indulgences, des dispenses aux canonisations, enseigner la liturgie catholique ou la musique sacrée, etc. Ce sont des prélats sans dignité épiscopale, supérieurs en titre aux autres notaires apostoliques. Il faut distinguer les protonotaires participants (de numero participantium), exerçant leur charge, qui forment un collège de sept membres (dont un des postes peut être officier de la Préfecture de la Maison pontificale), et les protonotaires surnuméraires (supra numerum), appelés autrefois ad instar participantium ou AIP, dont le titre est honorifique. Jusqu’à la réforme des années 1960, la famille pontificale comprenait aussi des protonotaires apostoliques honoraires ou titulaires, dont le titre était également purement honorifique. Ces derniers étaient souvent appelés « protonotaires noirs » en raison de la couleur de leur costume.

[8] La cathédrale Saint-Cyriaque est une église de style romano-byzantin du 12ème siècle située à Ancône, dans les Marches (Italie centrale) et dédiée à saint Cyriaque de Jérusalem. La cathédrale Saint-Cyriaque fut consacrée en 1128, mais achevée seulement en 1189. Certains auteurs émettent l’idée que l’église initiale était en forme de croix latine et qu’elle aurait une origine plus ancienne, qu’ils font remonter au 8ème siècle. Une restauration précoce est intervenue en 1234.