Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Arsame (Fils de Ostanes)

mercredi 17 août 2022, par ljallamion

Arsame (Fils de Ostanes) (4ème siècle av. jc)

La perse dans l'antiquitéAppartenant à la dynastie achéménide [1]. Fils de Ostanes et neveu de grand roi Darius II   Arsame était marié à Sisygambis, vraisemblement aussi sa sœur. Ils eurent Darius III le dernier grand roi de Perse, et Oxyathres de Perse. L’une des filles était Stateira, qui épousa plus tard son frère Darius III.   Ostanes, ainsi que la plupart de ses enfants et petits-enfants fut tué par Artaxerxès III en 358 av. jc puisque Artaxerxès les voyait tous comme des menaces potentielles pour son trône.   Arsame et Sisigambi, ainsi qu’une autre sœur, ont survécu au massacre de 358 av. jc probablement parce que Artaxerxès III ne les considérait pas comme une menace, peut-être parce qu’ils ont vécu loin de la cour et avait donc peu d’influence.   Arsame doit être mort avant l’intronisation de son fils, qui a eu lieu en 336 av. jc.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de histoire de Arsame (Fils de Ostanes)/ Otto Neuhaus : Der Vater und das der Sisygambis Verwandtschaftsverhältnis des Dareios III Kodomannos zu Artaxerxès II und III. dans : Rheinisches Museum für Philologie,Traduit par mes soins

Notes

[1] L’Empire achéménide est le premier des Empires perses à régner sur une grande partie du Moyen-Orient. Il s’étend alors au nord et à l’ouest en Asie Mineure, en Thrace et sur la plupart des régions côtières de la mer Noire ; à l’est jusqu’en Afghanistan et sur une partie du Pakistan actuels, et au sud et au sud-ouest sur l’actuel Iraq, sur la Syrie, l’Égypte, le nord de l’Arabie saoudite, la Jordanie, Israël et la Palestine, le Liban et jusqu’au nord de la Libye. Le nom « Achéménides se rapporte au clan fondateur qui se libère vers 556 av. jc de la domination des Mèdes, auparavant leurs suzerains, ainsi qu’au grand empire qui résulte ensuite de leur fusion. L’empire fondé par les Achéménides s’empare de l’Anatolie en défaisant la Lydie, puis conquiert l’Empire babylonien et l’Égypte, unissant les plus anciennes civilisations du Moyen-Orient dans une seule entité politique de façon durable. L’Empire achéménide menace par 2 fois la Grèce antique et prend fin, vaincu par Alexandre le Grand, en 330 av. jc.