Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Personnage de la mythologie grecque romaine et divinités egyptiennes > Néoptolème également appelé Pyrrhus ou Pyrrhos

Néoptolème également appelé Pyrrhus ou Pyrrhos

vendredi 29 avril 2022, par ljallamion

Néoptolème également appelé Pyrrhus ou Pyrrhos

Personnage de la mythologie grecque-Héros grec

"La Mort de Priam par Néoptolème par Jules Lefebvre (1861), École nationale supérieure des beaux-arts de Paris."Fils d’Achille et de Déidamie fille du roi Lycomède , il est élevé par ce dernier sur l’île de Skyros [1] et, selon les Chants cypriens, nommé d’abord Pyrrhus, en référence aux cheveux roux hérités de son père. Son nom de Néoptolème est en fait dû à Phénix.

Peu après la mort de son père, il est amené par Ulysse à Troie [2] : une prophétie d’ Hélénos prédit que la cité ne tombera que devant un descendant d’ Éaque . Il fait partie des guerriers enfermés dans le cheval de Troie [3], et fait preuve d’une grande cruauté dans le pillage de la ville : il tue le vieux Priam dans le temple de Zeus, jette Astyanax , fils d’Hector, par-dessus les remparts, et sacrifie Polyxène sur le bûcher funéraire de son père.

Il rentre ensuite en Phthie [4] où, selon Homère il épouse Hermione, fille de Ménélas et d’Hélène, qui lui avait été promise pendant le siège de Troie. Selon d’autres traditions, il obtient comme part de son butin Andromaque et Astyanax , ou encore Andromaque et Hélénos.

Suivant une prophétie de ce dernier, il fonde une colonie en Épire [5], et se mariant à Andromaque, il en a trois fils Molossos , Piélos et Pergamos , donnant ainsi naissance à la lignée des rois épirotes. Il revient ensuite en Phthie, remet sur le trône son grand-père, Pélée, qui avait été évincé par Acaste, puis épouse Hermione.

Les traditions divergent encore au sujet de sa mort. Selon les uns, il est assassiné par Oreste , amant d’Hermione, selon d’autres, par les habitants de Delphes [6], où il allait piller le temple d’Apollon pour venger son père.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Néoptolème/ Portail de la mythologie grecque/ Mortel de la mythologie grecque

Notes

[1] Skyros ou Scyros est une île grecque de la mer Égée, appartenant à l’archipel des Sporades. Elle est rattachée au nome d’Eubée.

[2] Troie qui vient du nom de Tros (père du fondateur de cette ville) aussi appelée Ilios qui vient du nom de son fondateur : Ilos. Ancienne cité semi légendaire de Troade en Asie Mineure, située non loin de la mer Égée, à l’entrée de l’Hellespont. Mentionnée pour la première fois par Homère, elle est au centre de nombreuses légendes de la mythologie grecque, et notamment de la guerre de Troie à laquelle se rattachent les récits du Cycle troyen. Troie se situe dans l’actuelle Turquie.

[3] Dans la mythologie grecque, l’épisode du cheval de Troie est un événement décisif de la guerre de Troie. À l’initiative d’Ulysse, des guerriers grecs réussissent à pénétrer dans Troie, assiégée en vain depuis dix ans, en se cachant dans un grand cheval de bois, harnaché d’or, offert aux Troyens. Cette ruse de guerre entraîne la chute de la ville et permet le dénouement de la guerre.

[4] La Phthie est une ancienne région de Grèce antique, située au sud-est de la Thessalie, au fond du golfe Lamiaque. Sa capitale était, selon Homère, la cité de Phthia dont aucun vestige n’a été retrouvé. Habitée par les Myrmidons, elle était le royaume de Pélée, de son fils Achille et de son petit-fils Néoptolème. Elle fut ensuite une terre achéenne. C’est en Phthie que se trouve le défilé des Thermopyles.

[5] Région montagneuse des Balkans, partagée entre la Grèce et l’Albanie. Épire se traduit par "Continent" en français. Ses habitants sont les Épirotes. Le terme peut désigner plus particulièrement :
- la périphérie d’Épire, l’une des 13 périphéries de la Grèce. Elle est bordée à l’ouest par la Mer Ionienne ; elle est limitrophe au sud-ouest de l’Albanie, au nord de la région de Macédoine de l’Ouest, à l’est de la région de Thessalie. La périphérie (capitale Ioannina (57 000 habitants) est divisée en 4 préfectures : Thesprotie, Ioannina, Arta et Preveza.
- l’Épire du Nord, une région d’Albanie La dynastie des rois éacides du peuple des Molosses y fonda un royaume puissant au 5ème siècle av. jc, avec les autres peuples Chaones, et Thesprôtes. Pyrrhus est un des membres de cette dynastie, ainsi qu’Olympias, la mère d’Alexandre le Grand.

[6] Au pied du mont Parnasse en Phocide, Delphes est le site d’un sanctuaire panhellénique où parlait l’oracle d’Apollon à travers sa prophétesse, la Pythie ; il abritait également l’Omphalos ou « nombril du monde ». Investi d’une signification sacrée, Delphes fut du 6ème siècle av. jc au 4ème siècle av. jc le véritable centre et le symbole de l’unité du monde grec.