Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Godgifu ou Goda

dimanche 20 mars 2022, par ljallamion

Godgifu ou Goda (ap. 1002-vers 1047)

Princesse anglo-saxonne-Comtesse de Mantes

Blason du Vexin Fille du roi Ethelred II le Malavisé et de la princesse Emma de Normandie. Elle est de ce fait, la sœur du roi Édouard le Confesseur et la nièce du duc normand Richard II.

Comme ses frères elle fut largement ignorée par sa mère la reine Emma, qui après la mort d’Aethelred II en 1016 se remaria en 1017 avec le conquérant Danois Knut II, oubliant les 3 enfants de son premier mariage, qui restèrent en exil en Normandie.

Elle épouse en 1ère noces Dreux comte de Vexin [1] et d’Amiens [2]. Elle se remarie vers 1036 avec Eustache II dit aux Gernons, comte de Boulogne [3], mais n’a pas d’enfant de son second lit.

Après la conquête normande de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant, son petit cousin, les terres qu’elle possède dans le Buckinghamshire [4] sont partagées entre Bertram de Verdun [5], seigneur de Farnham Royal [6], et Raoul, comte de Fougères [7].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Heather J. Tanner, « Eustace (II) , count of Boulogne (d. c.1087) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.

Notes

[1] Avant 741 : à la division du royaume des Francs en comtés par Charles Martel, l’un des premiers comtes du Vexin fut Witram, un de ses antrustions, il administra aussi les régions du Pincerais et la Madrie. Le comté du Vexin érigé vers 750 dépendait du diocèse de Rouen. Le Vexin français était sous l’influence de Paris, plus proche et de l’abbaye de Saint-Denis qui y possédait de nombreuses terres. Afin de mettre fin aux raids dévastateurs des Vikings depuis 840, le roi de France Charles III le Simple a traité avec les Vikings et concédé le 11 juillet 911 au chef normand Rollon, par le traité de Saint-Clair-sur-Epte, tout le territoire situé entre l’Epte au nord, et l’Avre au sud, et la mer, territoire qui devint le duché de Normandie. Le Vexin est alors partagé en deux : le Vexin normand à l’ouest qui deviendra partie intégrante du duché de Normandie, et le Vexin français à l’est, possession du roi de France. Cette partition engendrera plusieurs siècles de conflits entre les deux voisins, surtout lorsque le duc de Normandie devint roi d’Angleterre en 1066, et que les ambitions des deux souverains ne cessèrent de grandir. Néanmoins le comté du Vexin n’était pas alors sous le contrôle réel du roi de France, mais sous celui d’un grand féodal, Raoul de Gouy, également possesseur des comtés d’Amiens et du Valois. En 1063, Gauthier III de Gouy meurt empoisonné, prisonnier de Guillaume le Bâtard. Son cousin Raoul IV de Vexin lui succède, et son unique fils Simon de Vexin entre au monastère en 1077. Le roi de France Philippe 1er en profite pour annexer le Vexin français au domaine royal.

[2] Les comtes d’Amiens dominaient l’Amiénois. Le comté d’Amiens exista de la fin du 9ème siècle à 1185, date à laquelle, il fut rétrocédé au roi Philippe Auguste par Adélaïde de Vermandois

[3] Le comté de Boulogne est issu d’un pagus franc. Dès le 9ème siècle, ce comté se trouve sous la suzeraineté du marquisat de Flandre. Philippe Auguste le confisquera en 1212 pour le donner en apanage à son fils. Le comté suivra ensuite les destinées de l’Artois et sera finalement annexé au domaine royal au xve siècle

[4] Le comté de Buckinghamshire est un comté du Sud-Est de l’Angleterre. Il est situé au nord-ouest du Grand Londres et jouxte également le Berkshire, l’Oxfordshire, le Northamptonshire, le Bedfordshire et le Hertfordshire. Son chef-lieu est Aylesbury. Le Buckinghamshire est divisé en quatre districts : Aylesbury Vale, Chiltern, South Bucks et Wycombe.

[5] Bertram de Verdun est le nom de plusieurs membres de la famille de Verdun, établie en Angleterre et en Normandie au 11ème siècle, et dont l’origine est mal connue.

[6] Farnham Royal est un village et une paroisse civile du Buckinghamshire, en Angleterre. Il est situé dans l’extrême sud du comté, à environ 35 km à l’ouest du centre de Londres. Avant la conquête normande de l’Angleterre, son manoir est la propriété de la comtesse Godgifu. Le roi Guillaume le Conquérant le confie ensuite au baron normand Bertram de Verdun.

[7] La baronnie de Fougères est un ancien territoire breton dont la capitale était située à Fougères. C’était l’une des neuf anciennes baronnies de Bretagne.