Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Charles d’Étampes ou Charles d’Évreux

Charles d’Étampes ou Charles d’Évreux

mardi 13 avril 2021, par ljallamion

Charles d’Étampes ou Charles d’Évreux(1305-1336)

Comte d’Étampes

Fils de Louis de France, comte d’Évreux [1] et d’Étampes [2], et de Marguerite d’Artois. Il est le neveu de Philippe IV le Bel et de Charles de Valois, ainsi que le frère cadet de Philippe d’Evreux roi de Navarre.

Son père lui donne le comté d’Étampes que le roi Charles IV le Bel érige en comté-pairie en 1327. Jusqu’à sa majorité, c’est son oncle Charles de Valois qui est son tuteur et administre ses domaines. À la mort de Charles IV, le comte d’Étampes est l’un des tout premiers partisans de Philippe VI de Valois contre Édouard III.

Il épouse en 1335 Marie de la Cerda, sœur de Juan Nuñez de Lara , seigneur de Biscaye [3], arrière petite-fille d’Alphonse X de Castille, et fille de l’infant Fernand de Castille, seigneur de Lara [4], et de Juana Núñez de Lara dite la Palomilla.

Il meurt le 5 septembre 1336 et, selon Dom Basile Fleureau, il est inhumé en l’église du Couvent des Cordeliers de Paris [5].

Sa veuve se remarie avec Charles II, comte d’Alençon [6].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Charles d’Étampes/ Portail du Moyen Âge tardif/ Catégories : Prince de sang royal français/ Maison capétienne d’Évreux-Navarre

Notes

[1] Le comté d’Évreux, créé au 11ème siècle, est commandé par un comte, c’est une partie du duché de Normandie, qui avait pour capitale la ville d’Évreux. Rattaché au domaine royal capétien en 1200, il en sortit pour former un apanage.

[2] Le comté d’Étampes fut donné en apanage par Philippe III à son fils Louis, comte d’Évreux. En 1327, le comté d’Étampes est érigé en comté-pairie. En 1375 la comtesse d’Étampes, Jeanne de Brienne-Eu, soumise à des difficultés financières, passa un accord avec Jean de Berry. Ce dernier lui apportait l’argent nécessaire à surmonter ses difficultés et obtenait un droit de préemption sur ses héritages s’il n’y avait pas de descendance. La comtesse mourut en 1368 et le comte d’Étampes en 1400. Jean de Berry avait à son tour promis de léguer le comté d’Étampes au duc de Bourgogne, mais il annula cette donation en 1407 à la suite de l’assassinat du duc d’Orléans.

[3] La Biscaye est une province du Nord de l’Espagne. Elle forme la partie nord-ouest de la Communauté autonome du Pays basque. Elle est bordée par les provinces de Cantabrie (ouest), de Burgos (sud-ouest), d’Alava (sud), du Guipuscoa (est), et par la mer Cantabrique (nord). La commune d’Orduña forme une exclave de Biscaye, localisée entre les provinces d’Alava et de Burgos. Guernica, une ville considérée comme le centre spirituel du Pays basque, est située dans cette province.

[4] La famille de Lara puis Manrique de Lara, est une ancienne famille noble espagnole, originaire du Royaume de Castille.

[5] ravagée par le feu dans la soirée du 19 novembre 1580

[6] La première maison des comtes d’Alençon descend des seigneurs de Bellême. En 1268, Alençon fut donnée en apanage à Pierre, fils de Louis IX puis en 1293, à Charles, comte de Valois, frère de Philippe le Bel. Une troisième maison des chefs d’Alençon fut issue de Charles II, second fils du comte de Valois, tué à la bataille de Crécy en 1346. Le comté d’Alençon fut élevé au statut de duché en 1414.