Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Joachim von Düben l’Ancien

dimanche 29 novembre 2020, par ljallamion

Joachim von Düben l’Ancien (1671-1730)

Baron suédois-Chancelier de la Cour et du Conseil d’État

Fils de Gustaf Düben l’Ancien et d’Emerentia Standaert de Hollande [1] dont le père était un commerçant actif à Stockholm [2].

Von Düben entre à la chancellerie royale en 1694 et accompagne Charles XII en Pologne et en Russie. Il fut capturé à Perevolotjna [3] en 1709. À sa libération et à son retour en Suède, il est devenu secrétaire d’État en 1719, chancelier de la Cour en 1723 et de 1727 jusqu’à sa mort conseiller et chancelier.

Jusque-là, il était le soutien le plus fiable et le plus compétent d’Arvid Horn au conseil et la chancellerie. Une caractéristique importante de von Düben était sa religiosité piétiste, qu’il a, comme beaucoup d’autres prisonniers suédois, acquise pendant les années d’emprisonnement.

Il publie en 1725 de manière anonyme d’après les modèles allemands des “chansons spirituelles d’Uthwalde”, qui comprend la première traduction de l’hymne d’été de Paul Gerhardt dans “this sweet summer time”.

Von Düben était marié à Margareta Spegel, fille de l’archevêque Haqvin Spegel et d’Anna Schultin, petite-fille de l’archevêque Nicolaus Olai Bothniensis et de Bureättling [4].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en suédois intitulé Joachim von Düben den äldre/ Traduit par mes soins

Notes

[1] La Hollande est une région et une ancienne province des Pays-Bas. En 1840, elle a été divisée en deux entités distinctes : la Hollande-Septentrionale et la Hollande-Méridionale. Du fait de l’importance historique de celle-ci, le terme Hollande est aussi utilisé, par synecdoque, pour désigner l’ensemble des Pays-Bas, bien que cette appellation ne soit pas officielle. En 1806, la République batave est transformée en un royaume de Hollande confié à Louis Bonaparte ; c’est la seule occasion où le terme « Hollande » est utilisé officiellement pour désigner l’ensemble des Pays-Bas.

[2] Stockholm est la capitale et la plus grande ville de Suède. Elle est le siège du gouvernement et du parlement suédois ainsi que le lieu de résidence officiel du roi. Située au bord de la mer Baltique, la ville est construite en partie sur plusieurs îles, à l’embouchure du lac Mälar, ce qui lui a valu, à l’instar d’autres cités européennes, son surnom de « Venise du Nord » Au 17ème siècle, Stockholm devient une ville européenne d’envergure. Entre 1610 et 1680, sa population est multipliée par six. Ladugårdslandet, maintenant appelé Östermalm ainsi que l’île de Kungsholmen sont alors rattachés à la ville. En 1628, le Vasa coule dans Stockholm. Peu après, sont instaurées des règles qui donnent à celle ci un monopole sur les échanges entre les négociants étrangers et les territoires scandinaves. À cette époque, sont bâtis nombre de châteaux et de palais, dont la maison de la noblesse (riddarhuset) et au 18ème siècle le palais royal.

[3] Perevolotjna lieu situé en Ukraine, où l’armée suédoise a capitulé le 1er juillet 1709 après la défaite à la bataille de Poltava trois jours plus tôt. Le roi Charles XII de Suède, avec son garde du corps et quelques officiers supérieurs, réussit à traverser le Dniepr et à se sécuriser dans la ville de Bender, aujourd’hui Moldavie. La forteresse de Perevolotjna fut fondée au tournant du siècle en 1300 et a existé en tant que ville jusqu’au milieu des années 1960, lorsque le site a été évacué avec la construction du réservoir de Dniprodzerzyn.

[4] Bureätten est le nom d’une famille dont les premiers membres connus sont nés au 15ème siècle dans le nord de la Suède. Le nom vient du nom du village d’où serait issu ce cercle familial : Bure dans la paroisse de Skellefteå à Västerbotten, aujourd’hui Bureå. Au 17ème siècle, le terme a été élargi pour inclure tous ceux qui prétendaient descendre d’un héros national mythique et médiéval Fale le jeune, qui, selon des lettres contemporaines, a travaillé des années 1340 aux années 1360, y compris à Medelpad. Plusieurs personnes de ce qu’on a appelé les Bureätten ont occupé à partir de la fin du 16ème siècle des postes de haut niveau ecclésiastiques tels que évêques et archevêques.