Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Archibald Douglas seigneur de Liddesdale

Archibald Douglas seigneur de Liddesdale

mardi 22 septembre 2020, par ljallamion

Archibald Douglas seigneur de Liddesdale (vers 1297-1333)

Gardien de l’Écosse en 1332-1333

Carte des principales seigneuries d'Écosse vers 1230

Fils de William Douglas le Hardy, et le demi frère cadet de James Douglas.   Après la mort du gardien de l’Écosse [1] Donald II, comte de Mar [2], tué le 11 août 1332 à la bataille de Dupplin Moor [3], les partisans d’Édouard Balliol font couronner le prétendant au trône à Scone [4] le 25 septembre suivant.   Toutefois de nouveaux chefs apparaissent dans le parti de David II d’Écosse dont Archibald Douglas, John Randolph , le fils de Thomas Randolph et Robert Stuart. En décembre 1332, Archibald Douglas est nommé gardien de l’Écosse et ses forces repoussent Balliol lors d’un combat à Annan [5], ce dernier se réfugiant à Carlisle [6].   Édouard Balliol rend hommage en novembre 1332 au roi Édouard III d’Angleterre qui vient assiéger Berwick [7] avec lui de mars à juillet 1333. Archibald Douglas marche contre eux mais il est tué le 19 juillet 1333 lors de la bataille de Halidon Hill [8].   Archibald Douglas avait épousé Beatrice Lindsay, fille d’Alexandre Lindsay de Crawford.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Michael Brown The Wars of Scotland 1214 1371 The New Edinburgh History of Scotland IV. Edinburgh University Press, (Edinburgh 2004) (ISBN 0748612386)

Notes

[1] Entre les 13ème et 16ème siècles, l’histoire du royaume d’Écosse se caractérise par de nombreuses minorités, périodes au cours desquelles, les rois sont captifs, absents ou empêchés, voire de vacances du pouvoir qui impliquèrent la mise en place de régences, parfois collectives, pendant lesquelles le pouvoir fut exercé par des Régents ou des Gardiens du Royaume.

[2] Comte de Mar est un titre créé plusieurs fois dans la pairie d’Écosse, mais qui fut, à partir du 12ème siècle, un titre porté par les successeurs des mormaers de Mar, seigneurs du territoire de Mar (en anglais Earldom of Mar). Le titre dérive de Marr, l’une des sept provinces originelles de l’Écosse au 9ème siècle. Les terres du mormaer de Mar couvraient alors les territoires des comtés historiques d’Aberdeenshire et Banffshire.

[3] À la bataille de Dupplin Moor le 11 août 1332, l’armée du prétendant Édouard Balliol et des « déshérités », dirigée par Henri de Beaumont, vainc les forces écossaises, pourtant plus nombreuses.

[4] Scone est un village d’Écosse, dans la région de Perth and Kinross. À Scone se trouvait la Pierre du destin, dite aussi Pierre de Scone, sur laquelle les rois d’Écosse étaient couronnés. La pierre fut emmenée comme butin de guerre à Westminster par le roi Édouard 1er d’Angleterre en 1296. Mais les rois écossais continuèrent à se faire couronner à Scone, jusqu’à Charles II, en 1651.

[5] Annan est une ville et ancien burgh royal d’Écosse, situé dans le council area de Dumfries and Galloway et dans la région de lieutenance du Dumfriesshire.

[6] Carlisle est une ville britannique située dans le Cumbria (Angleterre), à 15 km de l’Écosse. Les quatre siècles de présence romaine furent, pour Carlisle, suivis de cinq siècles de déclin, puis de quatre siècles de différends frontaliers et de guerre entre l’Angleterre et l’Écosse.

[7] Berwick-upon-Tweed, ou simplement Berwick, est située dans le comté de Northumberland et est la ville la plus au nord de l’Angleterre, sur la côte Est, à l’embouchure de la Tweed. Elle est située à 4km au sud de la frontière écossaise. La ville a été fondée durant la période du royaume de Northumbrie qui faisait alors partie de l’Heptarchie. Le site a joué un rôle central dans les guerres qui ont opposé l’Angleterre et l’Écosse pendant des siècles ; la dernière fois que la ville a changé de main fut en 1482 quand les Anglais l’ont reconquise.

[8] Au cours des guerres d’indépendance de l’Écosse, la couronne d’Écosse est disputée entre Édouard Balliol, allié des Anglais, et David II d’Écosse. Édouard Balliol ayant dû fuir l’Écosse, le jeune roi Édouard III d’Angleterre intervient et défait les Écossais à Halidon Hill le 19 juillet 1333 à proximité de la ville de Berwick-upon-Tweed.