Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > James Douglas dit Douglas le Noir

James Douglas dit Douglas le Noir

samedi 29 juin 2019, par ljallamion

James Douglas dit Douglas le Noir (vers 1289-1330)

Église St Bride, Douglas (Écosse) - effigie du Sir James DouglasChevalier écossais qui s’illustra lors des Guerres d’indépendance de l’Écosse [1]. Fils de Sir William Douglas dit le Hardy seigneur de Douglas [2], et d’Élisabeth Stuart fille d’ Alexandre Stuart, 4ème grand sénéchal d’Écosse  [3].

Pendant la Guerre d’indépendance il s’empare les 19/20 février 1314 par surprise du Château de Roxburgh [4]. Partisan actif de Robert Bruce, après la mort de l’héritier présomptif de la couronne Édouard Bruce tué en Irlande, il devient l’un des principaux lieutenants du roi dans les opérations militaires.

Après la mort d’Edouard Bruce, lors du Parlement de Scone [5] le 3 décembre 1318, Le roi Robert 1er le désigne, comme successeur éventuel de Thomas Randolph, comte de Moray [6], à la régence du royaume et comme « Gardien » de son futur héritier s’il s’avère que ce dernier soit mineur.

À la mort du roi Robert 1er le 7 juin 1327, pour exaucer le vœu de Robert Bruce d’avoir son cœur inhumé en Terre sainte, il prend la mer en février 1330. Il fait escale en Espagne, où il se joint au roi Alphonse XI de Castille dans une guerre contre les Maures [7] de Grenade.

Dans les combats, il se retrouve isolé, et il est finalement tué le 25 août 1330, à Tena de Ardales.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de G.W.S. Barrow Robert Bruce and the Community of the Realm of Scotland E.U.P 4e édition (Edinburgh 2005) (ISBN 0-7486-2022-2)

Notes

[1] Les guerres d’indépendance de l’Écosse furent une série de campagnes militaires qui opposèrent l’Écosse à l’Angleterre durant la fin du 13ème siècle et le début du 14ème siècle. La première guerre (1296-1328) débuta avec l’invasion anglaise de l’Écosse et se termina avec la signature du traité d’Édimbourg-Northampton en 1328. La deuxième guerre (1332-1357) éclata lors de l’invasion d’Édouard Balliol, soutenu par les Anglais, en 1332, et se termina en 1357 à la signature du traité de Berwick. Ces guerres firent partie d’une grande crise nationale pour l’Écosse et l’époque fut décisive pour l’histoire du pays. À la fin des deux guerres, l’Écosse maintint son statut de nation libre et indépendante, ce qui fut son objectif tout au long du conflit. Ces guerres furent notables pour d’autres raisons, comme l’émergence de l’arc long en tant qu’élément clé de l’armement médiéval.

[2] Douglas est un village du comté de South Lanarkshire, en Écosse à 13 kilomètres au sud de Lanak et à 65 kilomètres au sud-ouest d’Édimbourg. Elle est la patrie du clan Douglas.

[3] ] Le Grand Steward d’Écosse est un titre honorifique et héréditaire écossais correspondant à celui de sénéchal ou intendant. Il fut porté pour la première fois PAR Walter Fitz Alan qui servit le roi David 1er d’Écosse au 12ème siècle.

[4] Le château de Roxburgh était un château situé près de l’ancienne ville de Roxburgh dans les Scottish Borders, une région d’Écosse. Le château fut fondé par David 1er d’Écosse. En 1174 le château se rend à l’Angleterre après la capture de Guillaume 1er d’Écosse à Alnwick, et fut la plupart du temps aux mains des Anglais après cela.

[5] Scone est un village d’Écosse, dans la région de Perth and Kinross. À Scone se trouvait la Pierre du destin, dite aussi Pierre de Scone, sur laquelle les rois d’Écosse étaient couronnés. La pierre fut emmenée comme butin de guerre à Westminster par le roi Édouard 1er d’Angleterre en 1296. Mais les rois écossais continuèrent à se faire couronner à Scone, jusqu’à Charles II, en 1651.

[6] Le titre de comte de Moray de la pairie d’Écosse succède à celui de mormaer de Moray qui était à la tête du mormaerdom celtique de Moray. Le territoire des mormaers de Moray s’étendait le long de la rive sud du Moray Firth, à partir de la rivière Spey au travers du nord de l’Écosse jusqu’à la côte occidentale du pays. Le Moray était séparé du comté de Ross par la rivière de Beauly.

[7] Les Maures, ou anciennement Mores, sont originellement des populations berbères peuplant le Maghreb. Ce terme a changé de signification durant plusieurs périodes de l’histoire médiévale et contemporaine. À partir des conquêtes arabo-musulmanes du 7ème siècle, l’Empire arabe omeyyade, à l’aide du général berbère Tariq Ibn Zyad, conquiert l’Espagne, sous le nom d’Al Andalus. C’est le début de l’Espagne musulmane. À partir de cette époque, le terme « maure » va devenir un synonyme de « musulman », plus particulièrement de n’importe quel musulman vivant en Andalousie, qu’il soit d’origine berbère, arabe ou ibérique. Une population qui s’installera par la suite essentiellement au Maroc après la reconquête de l’Andalousie par l’armée espagnole.