Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 300 av.jc à 100 av. notre ère > Zhang Liang (Han de l’Ouest)

Zhang Liang (Han de l’Ouest)

lundi 13 avril 2020, par ljallamion

Zhang Liang (Han de l’Ouest) (mort vers 186 av. jc)

Stratège et homme d’ État au début des années de la dynastie des Han occidentaux

Portrait de Zhang Liang dans une publication chinoise de 1921Il est connu comme l’un des Trois Héros du début de la dynastie Han [1], ainsi que Han Xin et Xiao He. Zhang Liang a grandement contribué à l’établissement de la dynastie Han et obtint le titre de Marquis de Wencheng de Liu par l’empereur Gaozu en reconnaissance de ses efforts.

Zhang Liang est né à Xinzheng [2], la capitale de l’Etat Han, tandis que sa maison ancestrale était de Chengfu [3]. Il descendait d’une famille aristocrate Hán. Son grand-père a servi trois générations de souverains han comme chanceliers [4] tandis que son père a servi deux générations. Zhang Liang a raté l’occasion d’hériter de l’héritage de sa famille quand l’état Hán a été annexée par l’ Etat Qin [5] en 230 av. jc dans le cadre des guerres de l’unification des Qin.

Pour venger la chute de son état d’origine, Zhang Liang a dédié ses efforts pour embaucher des assassins pour tuer l’empereur Qin Qin Shi Huang. Il a dépensé la fortune de toute la famille et n’a pas réussi à donner à son défunt frère cadet un enterrement approprié. Il a réussi à trouver un homme avec une grande force physique pour l’aider, et avait un marteau en fer pesant 120 anciens catties [6] forgés pour l’homme fort. En 218 av.jc, Zhang Liang a appris que Qin Shi Huang se rendait à Yangwu County [7] dans le cadre de sa tournée d’inspection, et devait passer par Bolangsha pendant le voyage.

Zhang Liang et l’homme fort se mirent en embuscade à Bolangsha et attendaient le convoi de l’empereur approcher. Ils ont vu que toutes les voitures qui passaient étaient tirés par 4 chevaux et ont cru que le plus décoré, celui du milieu, était la voiture de l’empereur.

L’homme fort lança le marteau vers lui et le projectile lourd écrasa la voiture, tuant son occupant. Zhang Liang fui la scène pendant le chaos qui suivi. Qin Shi Huang n’était en fait pas dans cette voiture et a survécu à la tentative d’assassinat, après quoi il a ordonné l’arrestation de Zhang Liang. Zhang Liang a échappé aux rafles pendant 10 jours en utilisant de fausses identités et est devenu un fugitif.

Comme un homme recherché par le gouvernement, Zhang Liang a voyagé à Xiapi [8] et y est resté pendant un certain temps, en utilisant de fausses identités pour échapper aux autorités.

Un jour, Zhang Liang fit une promenade à Yishui Bridge et rencontra un vieil homme. L’homme se dirigea vers Zhang Liang et jeta sa chaussure sur le pont, après quoi il cria à Zhang, "Hey garçon, descends me chercher ma chaussure !" Zhang Liang fut étonné, mais obéit en silence. Le vieil homme a ensuite levé son pied et a ordonné à Zhang Liang de mettre sa chaussure. Zhang Liang était furieux, mais il contrôlait son tempérament. L’homme ne montrait aucun signe de gratitude et partit en riant.

Le vieil homme est revenu après avoir marché une distance et loué Zhang Liang, et a demandé à Zhang Liang de le rencontrer à nouveau sur le pont à l’ aube 5 jours plus tard. Zhang Liang était confus mais accepta. L’homme attendait déjà là. Le vieil homme le réprimanda : « Comment pouvez-vous être en retard pour une réunion avec un homme âgé ? Revenez 5 jours plus tard ! Zhang Liang essaya de son mieux pour être ponctuel la deuxième fois, mais le vieil homme était encore arrivé encore plus tôt que lui, et il fut méprisé par le vieil homme encore une fois et celui-ci lui dit de revenir à nouveau 5 jours plus tard. La troisième fois, Zhang Liang est allé au pont à minuit et attendit que le vieil homme apparu.

Cette fois, le vieil homme fut impressionné par le courage et l’humilité de Zhang Liang, et il présenta à Zhang un livre, en disant : « Vous pouvez devenir le tuteur d’une règle après avoir lu ce livre. En 10 ans, le monde deviendra chaotique. Vous pourrez alors utiliser vos connaissances de ce livre pour apporter la paix et la prospérité à l’empire. Rencontrez-moi à nouveau dans 13 ans à la roche jaune au pied du mont Gucheng.

Le vieil homme était Huang Shigong. Le livre était intitulé “L’art de la guerre par Taigong” et considérés comme les 6 enseignements secrets [9] de Jiang Ziya. Dans la légende, Zhang Liang retourna sur le site indiqué 13 ans plus tard au rocher jaune. Il a construit un sanctuaire pour adorer la roche et la roche fut enterrée avec lui après sa mort.

En 209 av. jc, sous le règne de Qin Er Shi, plusieurs soulèvements ont éclaté dans toute la Chine pour renverser la dynastie Qin. Beaucoup de ces forces rebelles prétendaient restaurer les anciens états annexés par les Qin durant deux décennies. Zhang Liang rassembla environ 100 hommes pour commencer une rébellion, mais sa vigueur était trop faible, alors il conduit ses disciples pour rejoindre Jing Ju , un prétendant au trône de l’ancien Etat Chu [10]. Il a rencontré Liu Bang lors de son voyage et fut impressionné par le charisme de Liu et changea sa décision et le rejoint. Zhang Liang est devenu un conseiller temporaire de Liu Bang et suivi Liu pour se joindre à Xiang Liang.

L’année suivante, Xiang Liang installa Mi Xin comme roi Huai II de Chu après avoir éliminé Jing Ju. Le principal objectif de Zhang Liang était de rétablir son état natif de Hán, donc il a réussi à persuader Xiang Liang à faire de même pour l’état Hán. Han Cheng , un descendant de la famille royale de Hán, fut intronisé comme roi de Hán, tandis que Zhang Liang fut nommé chancelier de Hán. Les armées de Han Cheng ont tenté de capturer les villes Qin qui étaient autrefois les territoires han mais n’ont pas obtenu beaucoup de succès et s’engagea dans la guerre de guérilla pendant environ 1 an. Plus tard, Xiang Liang fut tué dans l’action à la bataille de Dingtao et le roi Huai II mis Xiang Yu et Liu Bang chaqu’un responsable d’une armée pour attaquer Qin, promettant que celui qui est entrerai à Guanzhong [11] le premier recevrait le titre de "roi de Guanzhong".

En 207 av ; jc, les forces combinées de Liu Bang et Han Cheng conquis Yangzhai [12], l’ancienne capitale de l’Etat Hán. Han Cheng resta derrière pour défendre Yangzhai, tandis que Zhang Liang fut conseiller temporaire pour Liu Bang. Zhang Liang contribua à la victoire finale de Liu Bang dans la course à Guanzhong par les stratégies qu’il propose.

En entrant dans le Palais Epang [13] dans Xianyang [14], Liu Bang fut fortement tenté par les richesses qu’il abritait et voulait y rester pour toujours. Zhang Liang rappela à Liu Bang d’éviter de tomber dans les plaisirs sensuels et Liu ordonna à ses hommes de sceller les trésors et d’aller à Bashang attendre Xiang Yu et les autres forces rebelles. Au cours de cette période de temps, Liu Bang avait tenu compte des conseils de Zhang Liang et gouverné Guanzhong avec bienveillance, rétabli la paix et la stabilité, et avait interdit à ses hommes de piller les villes et de nuire au peuple.

En 206 av. jc, l’armée de Xiang Yu arriva à Hangu col [15] et Liu ordonna à ses hommes d’empêcher les forces de Xiang d’entrer dans Guanzhong. Xiang Yu était furieux quand il appris que Liu Bang l’avait battu dans la course à Guanzhong, et il voulait tuer Liu après avoir été initiée par Fan Zeng et un transfuge du côté de Liu, Cao Wushang. L’oncle de Xiang Yu, Xiang Bo , était un vieil ami de Zhang Liang et il a secrètement averti Zhang que Xiang Yu avait l’ intention d’attaquer Liu Bang. Liu Bang fut choqué et craintif quand il entendit, comme ses forces étaient trop faibles pour contrer Xiang Yu. Zhang Liang conseilla à Liu Bang d’assister à la fête à Swan Goose Gate [16] organisée par Xiang Yu, afin de mettre Xiang au dépourvu et de rejeter les soupçons que Xiang Liu avait l’intention de lui opposer.

Avec l’ aide de Xiang Bo, Liu Bang réussi à survivre au banquet et Xiang Yu rejeta l’idée de tuer Liu. Cependant, Fan Zeng était mécontent et il demanda au cousin de Xiang Yu, Xiang Zhuang de faire semblant d’exécuter une danse de l’épée et de profiter de l’occasion pour tuer Liu Bang. Xiang Bo est intervenu à nouveau et sauva la vie de Liu Bang.

Pendant ce temps, Zhang Liang avait quitté la tente ou se trouvait Fan Kuai pour sauver Liu Bang. Suivant les instructions de Zhang Liang, Fan Kuai fit irruption et ouvertement réprimanda Xiang Yu, fit un discours sur les réalisations de Liu Bang et affirma que Liu avait pas l’intention de s’opposer à Xiang Yu. Liu Bang quitta le banquet plus tard, sous le prétexte d’aller aux latrines et fut reçu par Xiahou Ying , qui attendait à proximité, sur l’instruction de Zhang Liang. Zhang Liang est resté derrière pour retenir l’attention de Xiang Yu tandis que Liu Bang s’échappait. Avant de partir, Zhang Liang présenta à Xiang Yu et Fan Zeng une paire de pièces de jade.

Xiang Yu divise l’ancien empire Qin en 18 royaumes, il octroi de la terre de Guanzhong à 3 généraux Qin qui se sont rendus, même si Guanzhong était légitimement destiné à Liu Bang. Liu Bang reçu la région Bashu [17] et le titre de roi de Han. Han Cheng a conservé son titre comme roi de Hán et Zhang Liang fut déplacé au côté de Liu Bang.

Bien que Han Cheng était le roi de Hán, Xiang Yu ne lui permettait pas de gouverner son royaume et l’a forcé à l’accompagner dans son royaume de Chu à la capitale de Pengcheng [18]. Han Cheng fut rétrogradé au rang de Marquis de Rang et plus tard sera tué sur les ordres de Xiang Yu. Xiang Yu a saisi le royaume de Han Cheng et a fait de son subordonné Zheng Chang le nouveau roi de Hán. Zhang Liang était encore le chancelier de Hán sous le nouvel arrangement, mais il était au courant de sa situation précaire, et conscient de la façon dont Xiang Yu avait détruit son espoir de rétablir l’état Hán. Zhang Liang a fui Hán plus tard et est retourné rejoindre Liu Bang durant l’hiver de 206 av. jc Liu Bang donna à Zhang Liang le titre de Marquis de Chengxin et Zhang est devenu un de ses conseiller permanent.

À partir de 206 av. jc, après que les forces de Liu Bang eu conquis les Trois Qin [19] , Liu Bang et Xiang Yu engagés dans une lutte de pouvoir de 4 ans pour la suprématie sur la Chine. En 205 av. jc, Liu Bang fut défait par Xiang Yu à la bataille de Pengcheng [20] et il se retira à Xiayi. Zhang Liang proposa une stratégie à Liu Bang pour contrer Xiang Yu, connu comme le "Plan Xiayi". Liu Bang a suivi les conseils de Zhang Liang : il envoya Xiao He pour persuader Ying Bu à se joindre à lui ; contacté Peng Yue et de s’allié avec lui ; et a permis à Han Xin de diriger une partie de son armée pour attaquer d’autres territoires sur le front nord.

En 204 av. jc, Liu Bang fut piégé par Xiang Yu à Xingyang [21] et les deux parties sont parvenues à une impasse. Li Yiji suggéra à Liu Bang de recréer les anciens états de la période des Royaumes combattants [22] et d’installer les descendants de leurs familles royales sur leurs trônes respectifs. Ce plan fut conçu pour aider Liu Bang à obtenir le soutien des dirigeants des Etats vassaux, qui l’aideraient dans la guerre contre Xiang Yu. Cependant, Zhang Liang désapprouva le plan car il estimait que les Etats étaient plus susceptibles de soutenir le Chu occidental car le Chu était supérieure à Han en termes de puissance militaire. Liu Bang a immédiatement rejeté le plan de Li Yiji.

En 203 av. jc, après sa victoire à la bataille de la rivière Wei [23], Han Xin a conquis le royaume Qi et envoya un messager à Liu Bang, demandant que Liu le nomme comme roi par intérim de Qi. Liu était encore emprisonné à Xingyang et fut furieux après avoir entendu la demande parce qu’il attendait que Han Xin vienne à son aide. Zhang Liang rappela à Liu Bang que s’il refusait d’approuver la demande de Han Xin, Han pourrait être mécontent et déclarer l’indépendance de Liu, et ainsi de les mettre dans une situation dangereuse. Liu Bang accepta à contrecœur et envoya Zhang Liang pour passer le sceau du roi Han Xin. Zhang Liang a rencontré Han Xin et réussi à réaffirmer la fidélité de Han à Liu Bang.

À la fin de 203 av. jc, Zhang Liang a vu que la situation avait tourné en faveur de Liu Bang, comme Xiang Yu avait été entouré sur trois côtés. En collaboration avec Chen Ping, Zhang Liang suggéra à Liu Bang de renoncer au traité de Hong Canal et de profiter de l’occasion pour éliminer le Chu occidental. Cependant, à la bataille de Guling, Liu Bang fut vaincu par Xiang Yu parce que les renforts attendus de Han Xin et Peng Yue ne sont pas arrivés. Zhang Liang expliqua à Liu Bang que Han Xin et Peng Yue n’avait pas mobiliser leurs troupes car ils ne disposaient pas encore de fiefs, même si elles avaient reçu leurs titres de rois vassaux. Liu Bang suivi les conseils de Zhang Liang et accorda les terres à Han Xin et Peng Yue. Deux mois plus tard, Zhang Liang prédit que Han Xin et Peng Yue arriveraient avec leurs armées et formeront une attaque coordonnée sur Chu occidental ensemble avec la force de Liu Bang, battant Xiang Yu à la bataille de Gaixia [24] en 202 av. jc

En 202 av. jc, après sa victoire sur Xiang Yu, Liu Bang monta sur le trône et devint historiquement connu comme l’empereur Gaozu des Han. Après la création de la dynastie des Han, Zhang Liang est resté comme conseiller clé Gaozu bien qu’il n’a reçu aucune nomination officielle en tant que ministre du gouvernement. En collaboration avec Lou Jing, Zhang Liang suggéra plus tard à Gaozu de construire sa capitale à Chang’an [25] au lieu de Luoyang [26], car Chang’an était dans une position plus stratégique que Luoyang.

Par la suite, Zhang Liang pris sa retraite des affaires de l’Etat et a pratiqué le taoïsme [27]. À la fin 201 av. jc, Gaozu récompensa ses sujets qui avaient contribué à la fondation de la dynastie et conféra le titre de « Marquis de Liu" à Zhang Liang. En 196 av. jc, Gaozu réprima une rébellion de Ying Bu, et demanda à Zhang Liang de sortir de sa retraite pour aider le prince héritier, Liu Ying, à gouverner les territoires. Après le retour de la campagne, Gaozu voulait remplacer Liu Ying avec Liu Ruyi, le prince de Zhao. Zhang Liang fut opposé à la décision de Gaozu mais Gaozu l’ignora alors Zhang feignit la maladie et parti à la retraite à nouveau.

Zhang Liang est resté à la retraite jusqu’à sa mort en 186 av. jc.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Zhang Liang (Han de l’Ouest)/ Traduit par mes soins

Notes

[1] La dynastie Han régna sur la Chine de 206 av. jc à 220 apr. jc. Deuxième des dynasties impériales, elle succéda à la dynastie Qin (221 - 206 av. jc) et fut suivie de la période des Trois Royaumes (220 - 265). Fondée par Liu Bang, chef de guerre d’origine paysanne révolté contre la dynastie Qin, elle compta 28 empereurs.

[2] aujourd’hui Zhengzhou, Henan

[3] aujourd’hui Chengfu Town, Bozhou, Anhui

[4] Le grand chancelier , aussi traduit par un conseiller en chef , chancelier , conseiller en chef , ministre en chef , chancelier , chancelier lieutenant et le premier ministre , était le responsable exécutif le plus haut placé dans le gouvernement impérial chinois . Le terme a été connu sous plusieurs noms différents tout au long de l’histoire chinoise, et l’étendue exacte des pouvoirs associés à la position fluctuait beaucoup, même au cours d’une dynastie particulière.

[5] La dynastie Qin est la première dynastie impériale de la Chine, qui dure de 221 à 206 av. jc. C’est la conquête des six États issus de la chute de la dynastie Zhou par l’État de Qin, conquête unifiant de facto le pays, qui l’installe au pouvoir. Les 14 années de règne de son fondateur, Qin Shi Huang, le premier empereur de l’histoire de la Chine, et de son fils Qin Er Shi, représentent, malgré cette brièveté, un tournant capital dans l’histoire nationale

[6] environ 72 kg

[7] à l’est de l’actuel Yuanyang County, Henan

[8] Pizhou est une ville-comté sous l’administration de Xuzhou, province de Jiangsu, en Chine. La ville était autrefois appelée Pi County avant Xiapi qui fut à un moment la capitale de la dynastie des Zhou (1046-256 avant notre ère) vassale de l’État de Pi.

[9] Les six enseignements secrets, est un traité sur la stratégie civile et militaire, traditionnellement attribué à Lu Shang (également connu sous le nom de Jiang Ziya), un général du roi Wen de Zhou, fondateur de la dynastie Zhou, vers le 1er siècle avant jc.

[10] Chu ou l’état de Chu était un État des périodes des Printemps et Automnes et des Royaumes combattants, établi sur le fleuve Yangzi. Chu a été annexé par les Qin en 223 av. jc. La maison royale de Chu à l’origine portait le nom ancestral Nai et le nom de clan Yan mais ceux-ci sont devenus plus tard Mi et Xiong.

[11] cœur de Qin

[12] aujourd’hui la ville de Yuzhou , Henan

[13] Le palais d’Epang situé dans l’ouest de Xi ’ un , la province du Shaanxi , en Chine, était un complexe de palais de Qin Shi Huang, empereur de Chine. La construction du palais a commencé en 212 avant jc. À l’exception de son hall d’entrée, il n’a jamais été achevé selon les découvertes des archéologues chinois.

[14] la capitale Qin

[15] porte d’entrée orientale à Guanzhong

[16] La fête à Swan Goose Gate, également connu sous le nom de "Banquet at Hongmen", "Hongmen Banquet", était un événement historique qui a eu lieu en 206 avant jc à Hong Gate à l’extérieur de Xianyang , la capitale de la dynastie Qin . Son emplacement dans la Chine actuelle se situe à peu près au village de Hongmenbao, dans la ville de Xinfeng, dans le district de Lintong, à Xi’an, dans la province du Shaanxi.

[17] dans l’actuel Sichuan

[18] aujourd’hui Xuzhou , Jiangsu

[19] Les Trois Qins se réfèrent à trois des 18 royaumes, formés à partir de la division de l’empire après l’effondrement de la dynastie Qin en 206 avant jc. Les trois royaumes sont situés à Guanzhong (dans l’actuel Shaanxi central), le cœur de l’empire Qin.

[20] La bataille de Pengcheng a eu lieu à Pengcheng (aujourd’hui Xuzhou, Jiangsu) en 205 avant jc entre les royaumes de Chu occidental et Han , dirigée respectivement par Xiang Yu et Liu Bang . Les forces Han n’étaient pas préparées et ont subi de lourdes pertes. Plusieurs membres de la famille de Liu Bang ont été capturés et certains de ses alliés ont fait défection vers Chu à la suite de sa défaite.

[21] Xingyang, est une ville au niveau du comté de la province du Henan , dans le sud de la Chine centrale , elle est sous l’administration de la ville de Zhengzhou au niveau préfectoral. Elle est située à 15 kilomètres à l’ouest de la ville de Zhengzhou.

[22] La période des Royaumes combattants, s’étend en Chine, du 5ème siècle av. jc à l’unification des royaumes chinois par la dynastie Qin en 221 av. jc. Ce nom lui est donné tardivement, par référence aux Stratagèmes des Royaumes combattants, ouvrage portant sur cette période. Elle correspond dans la chronologie dynastique à la fin de la période des Zhou orientaux (771-256 av. jc). Cette chronologie, qui repose sur l’historiographie traditionnelle, ne correspond pas nécessairement à la datation précise des évolutions sociales, politiques, économiques et culturelles : ce qui caractérise les Royaumes combattants date principalement du début du 4ème siècle av. jc.

[23] La bataille de la rivière Wei a été menée en 204 avant jc entre les Han et une force combinée de Qi et de Chu de l’ouest. Le célèbre général Han Xin dirigeait la force Han, tandis que les Qi étaient dirigés par le prince Tian Guang et les Chu par Long Ju. Ce fut l’une des batailles les plus importantes de la contention Chu-Han.

[24] La bataille de Gaixia a eu lieu en 202 avant jc lors de la contention Chu-Han entre les forces de Liu Bang et Xiang Yu. La bataille s’est conclue par la victoire de Liu Bang, qui s’est proclamé empereur de Chine et a fondé la dynastie Han.

[25] Chang’an était une ancienne capitale de plus de 10 dynasties de l’histoire chinoise , aujourd’hui connue sous le nom de Xi’an. Chang’an signifie "Paix perpétuelle" en chinois classique car c’était une capitale qui était utilisée à plusieurs reprises par les nouveaux dirigeants chinois. Pendant la courte dynastie Xin , la ville fut rebaptisée "paix constante" ; l’ancien nom a ensuite été restauré. Au moment de la dynastie Ming, une nouvelle ville fortifiée nommée Xi’an, signifiant "paix occidentale", a été construite sur le site de la ville de la dynastie Sui et Tang, qui est restée son nom jusqu’à nos jours.

[26] Luoyang est une ville située dans la zone de confluence du fleuve Luo et du fleuve Jaune à l’ouest de la province du Henan. Gouvernée comme une ville de niveau préfectoral , elle borde la capitale provinciale de Zhengzhou à l’est, Pingdingshan au sud-est, Nanyang au sud, Sanmenxia à l’ouest, Jiyuan au nord et Jiaozuo au nord-est. Situé dans la plaine centrale de la Chine, Luoyang est l’un des berceaux de la civilisation chinoise et l’une des quatre grandes capitales antiques de Chine.

[27] Le taoïsme est un des trois piliers de la philosophie chinoise avec le confucianisme et le bouddhisme, et se fonde sur l’existence d’un principe à l’origine de toute chose, appelé « Tao ». Plongeant ses racines dans la culture ancienne, ce courant se fonde sur des textes, dont le Tao Tö King de Lao Tseu, le Lie Tseu et le Zhuāngzi de Tchouang Tseu, et s’exprime par des pratiques qui influencèrent de façon significative tout l’Extrême-Orient, et même l’Occident depuis le 20ème siècle.