Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Xiao He

samedi 4 août 2012

Xiao He [1] (mort en 193 avant JC)

Homme d’État chinois des débuts des années de la dynastie des Han

Il servi Liu Bang lors de l’insurrection contre la dynastie des Qin , et s’est battu à ses côtés durant la guerre du Chu Han contre Xiang Yu . Après la fondation de la dynastie des Han, il devint chancelier, et exerça ses fonctions jusqu’à sa mort. Il est né dans le comté Fengyi* (aujourd’hui le comté de Feng, Jiangsu). Dans ses premiers jours, il a servi comme gongcao* (secrétaire magistrat) dans le bureau administratif de comté de Pei. Il était connaisseur de la loi chinoise traditionnelle et a eu un large réseau d’amis et de connaissances.

Une fois, Liu Bang eu libéré certains prisonniers, il fut conduit au mont Li pour être ouvrier, et est devenu un fugitif. Il s’est caché dans une forteresse sur le mont Mangdang près du comté de Pei et a maintenu des contacts secrets avec Xiao He et Cao Shen. En 209 avant jc, Chen Sheng et Wu Guang ont commencé l’insurrection depuis le Village Daze pour renverser le dynastie des Qin , et furent suivie par de nombreux autres rébellions à travers la Chine. Le magistrat de comté de Pei a estimé normal de se rebeller ainsi, et tint compte de Xiao He et des conseils de Cao Shen d’inviter Liu Bang afin de le soutenir. Toutefois, il changea plus tard d’avis et refusa l’entrée dans la ville de Liu Bang. Comme il avait peur que Xiao He et Cao Shen pourraient ouvrir les portes à Liu Bang, il avait l’intention de les faire exécuter, mais Xiao et Cao s’évadèrent et rejoignirent Liu. Comme suggéré par Xiao He, Liu Bang envoya des lettres aux bourgeois, tiré dans la ville par des flèches, les exhortant à se joindre à lui. Les gens répondirent à l’appel de Liu Bang et tuèrent le magistrat.

Après son retour dans le comté de Pei, les habitants de la ville décidèrent que Liu Bang sera celui qui les conduira à renverser la dynastie Qin. Cependant, Liu Bang exprima unr réticence à prendre la position de leader et les gens étaient d’accord pour décider de leur chef de file par la chance. Xiao He était en charge du processus et il avait les noms de dix hommes respectables de la ville, y compris Liu Bang, écrit sur des morceaux de papier et mélangés. Xiao a ensuite demandé à Liu Bang de choisir n’importe quel morceau de la pile, sans voir le nom sur elle, et Liu a choisi son propre nom par hasard. Liu Bang regardé Xiao He et voulait de nouveau retirer un autre nom. Xiao He a immédiatement saisi les morceaux restants de papier, les mis dans sa bouche et les mâcha en lambeaux, après quoi il proclamé Liu Bang comme leur chef. Liu Bang pris le nom de "duc de Pei" et construisit son armée rebelle dans le comté de Pei, avec Xiao He et ses amis. Liu Bang appris de Xiao He plus tard qu’en fait tous les morceaux de papier contenaient son nom, et Xiao avait délibérément falsifié le système pour l’aider.

En 206 avant JC, la dynastie des Qin s’est effondrée après le dernier souverain Qin, Ziying, qui se rendit à Liu Bang. L’armée de Liu Bang occupa la capitale Qin de Xianyang. En entrant dans le Palais Epang, Liu Bang et la plupart de ses hommes et les femmes ont saisi des trésors pour eux-mêmes, tandis que Xiao se précipita au bureau du chancelier et lui ordonna d’être fortement surveillé. Xiao a ensuite ammené quelques hommes avec lui pour recueillir tous les documents officiels dans les bureaux et les faire sortir en toute sécurité. Xiao He a plus tard expliqué que les documents étaient plus précieux que les richesses et les femmes, parce qu’ils contenaient des informations cruciales sur l’empire de Qin et serait utile pour la suite.

Liu Bang fut forcé de se retirer de Xianyang lorsque l’armée de Xiang Yu est arrivée et a occupé la ville. Après avoir pillé Xianyang et en détruisant le palais, Xiang Yu divisa l’ancien Empire Qin en 18 royaumes. Liu Bang reçu le titre de « roi de Han »et fut transféré à la région reculée de Bashu dans l’actuel Sichuan, avec Xiao He et ses disciples qui l’accompagnaient. Liu Bang était malheureux et voulaient attaquer Xiang Yu, car la terre de Guanzhong à juste titre lui appartenait, selon une promesse faite par l’empereur Yi Chu, mais fut accordée par Xiang Qin à trois généraux. Toutefois, Xiao He et d’autres ont réussi à persuader Liu Bang de demeurer temporairement dans Bashu et de construire ses forces en prévision d’une bataille pour la suprématie avec Xiang Yu. Xiao fut nommé par Liu Bang comme chancelier du royaume de Han.

Pendant ce temps, Xiao He a rencontré Han Xin, qui avait récemment rejoint l’armée de Liu Bang et servait comme un soldat de rang inférieur. Il reconnu la brillance de Han Xin dans la stratégie militaire. Peu de temps plus tard, beaucoup d’hommes de Liu Bang désertèrent car ils étaient incapables de faire face au fait de vivre dans des régions éloignées. Lorsque Xiao He a appris que Han Xin était parti, il s’est précipité pour trouver Han et de le ramener, sans parvenir à en informer Liu Bang. Xiao He rattrapa Han Xin en fuite, et réussi à persuader Han de revenir. Pendant ce temps, Liu Bang avait pensé que Xiao He l’avait également abandonné et fut choqué, mais il fut soulagé quand il le vit revenir avec Xiao Han Xin quelques jours plus tard. Xiao a ensuite fortement recommandé aux Han Xin Liu Bang, dire que le talent de Han était inégalée. Liu Bang entendit la suggestion de Xiao He et nomma Han Xin comme général.

En 206 avant jc, Liu Bang conquis les trois Qins et Xiao He eu en charge de Guanzhong et Bashu, alors qu’il conduisait son armée vers l’est pour attaquer Xiang Yu. Xiao He régi ces territoires de manière efficace et fourni un appui à l’armée de Liu Bang dans la forme de matériel, des provisions et des renforts.

Alors que dans Guanzhong, Xiao He rétabli la paix et l’ordre en mettant en œuvre un nouveau système de gouvernance et la reconstruction des bâtiments détruits. Dans le cadre du nouveau système, les impôts furent réajustés afin de réduire le fardeau sur les pauvres, les terres qui appartenait autrefois à l’aristocratie Qin a été redistribuées aux paysans, afin d’augmenter la production agricole ; des hommes capables et respectable ont été sélectionnés parmi les roturiers pour aider les fonctionnaires du gouvernement dans l’administration.

Liu Bang vaincu finalement Xiang Yu à la bataille de Gaixia en 202 avant jc et unifia la Chine sous son règne. Il se proclama empereur de Chine et devint connu sous le nom de l’empereur Gaozu dynastie des Han. L’année suivante, quand Gaozu récompensa ses sujets en fonction de leurs contributions, Xiao he reçu le titre de "marquis de Zan", en plus de sa nomination comme chancelier. Par ailleurs, Gaozu a également accordé à Xiao He un rare privilège. Xiao a été autorisé à entrer dans la cour impériale portant une épée et avec ses chaussures.

En 201 avant jc, l’empereur Gaozu a voulu construire sa capitale à Luoyang , mais Lou Jing lui suggéra Xianyang, parce qu’entouré de défenses naturelles telles que les cols de montagne, et possédait des terres fertiles pour l’agriculture. Gaozu mis Xiao He en charge des constructions à Xianyang. 2ans plus tard, le projet fut achevé et Xiao He a pris Gaozu pour une de Xianyang. Le nouveau palais fut appelé Weiyang Palais et a servi de centre de palais impérial tout au long de la dynastie des Han et Xin. Gaozu renommé également Xianyang " Chang’an ", qui signifiait" une paix durable ".

En 195 avant jc, Xiao ayant vu que Chang’an était de plus en plus encombré et le jardin impérial plein de terres incultes, suggéra à Gaozu de donner une parties du jardin et d’accorder aux paysans les terres agricoles. Xiao He fut accusé d’accepter des pots de vin et de déshonorer l’autorité impériale. Il fut arrêté et emprisonné, mais fut libéré plus tard, lorsque Gaozu fut convaincu que Xiao avait les intérêts du peuple à coeur.

Après la mort de Gaozu, Xiao He continua à servir l’empereur Hui de Han en tant que chancelier, jusqu’à sa mort en 193av.jc. Avant sa mort, Xiao recommanda Cao Shen pour lui succéder. Cao Shen hérita du système de gouvernance laissé par Xiao He, mais ne met pas en œuvre les nouvelles modifications.

Notes

[1] traduit par mes soins