Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 4ème siècle > Adhur-Narseh ou Adarnases

Adhur-Narseh ou Adarnases

mercredi 25 mars 2015 (Date de rédaction antérieure : 19 août 2011).

Adhur-Narseh ou Adarnases

Roi de Perse en 309

Fils aîné de Hormizd II et de sa première épouse, une fille du roi kouchan [1] du Gandhara [2]. Il se fait remarquer par sa cruauté et fut détrôné après quelques mois de règne.

Les nobles portent alors sur le trône Shapur II. Un de ses frères est aveuglé et un autre, Hormizd, est mis en prison pendant 13 ans par les partisans de Shapur II. Il réussit finalement à s’enfuir à Constantinople, avec l’aide de son épouse, à la cour de l’Empereur Constantin 1er le Grand.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Clément Huart & Louis Delaporte, L’Iran antique : Élam et Perse et la civilisation iranienne, coll. « L’Évolution de l’Humanité », Albin Michel, Paris, 1943

Notes

[1] L’Empire kouchan fut un État qui, à son apogée, vers 105/250, s’étendait du Tadjikistan à la mer Caspienne et à l’Afghanistan et, vers le sud, à la vallée du Gange. L’empire a été créé par les Kouchan, une tribu des Yuezhi, un peuple de l’actuel Xinjiang en Chine, possiblement apparenté aux Tokhariens. Ils ont eu des contacts diplomatiques avec Rome, l’Empire perse des Sassanides et la Chine et, pendant plusieurs siècles, furent au centre des échanges entre Orient et Occident.

[2] Le Gandhâra est le nom antique d’une région située dans le nord-ouest de l’actuel Pakistan et l’est de l’Afghanistan, incluant les vallées de la Swat et de la Kâboul jusqu’à l’Indus. Ses villes principales sont Purushapura l’actuelle Peshawar et, sur sa frontière orientale, Taxila, centres commerciaux de premier plan entre l’Inde et l’Occident au début de notre ère.