Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 5ème siècle > Deogratias de Carthage

Deogratias de Carthage

dimanche 7 avril 2019, par ljallamion

Deogratias de Carthage

Évêque de Carthage sanctifié du milieu du 5ème siècle

Ruines de Carthage, où Deogratias, avait été choisi évêque lors de l'invasion des Vandales.Genséric, après la prise de Carthage [1] en 439, envoie en exil l’évêque de Carthage, Quodvultdeus , et un grand nombre de clercs.

Le siège épiscopal de Carthage, capitale de la province proconsulaire d’Afrique [2], reste vacant pendant 14 ans. L’empereur Valentinien III presse Genséric d’y pourvoir un évêque. Le roi vandale autorise l’élection d’un nouvel évêque en 454, le prêtre Deogratias, qui bénéficie des faveurs des communautés chrétiennes locales, est choisi.

Lorsqu’en 455 Genséric saccagea Rome, il ramena avec lui en Afrique un grand nombre de captifs. Deogratias se consacra à soulager leurs souffrances. Il les rachète, les héberge dans les basiliques et leur donne des soins médicaux. Il semble que son action en faveur des captifs lui attira l’inimité des Vandales [3], au point que certains voulaient l’assassiner.

Il mourut d’épuisement en 457. Genséric interdit alors de nommer un nouvel évêque dans la province proconsulaire. Le siège épiscopal de Carthage demeura vacant pendant 23 ans jusqu’à la nomination d’Eugène de Carthage qui lui succédera en 480 sous le roi Hunéric.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du livre de Vincent J. O’Malley, Saints of Africa, Our Sunday Visitor Publishing, 2001

Notes

[1] Carthage est une ville tunisienne située au nord-est de la capitale Tunis. L’ancienne cité punique, détruite puis reconstruite par les Romains qui en font la capitale de la province d’Afrique proconsulaire, est aujourd’hui l’une des municipalités les plus huppées du Grand Tunis, résidence officielle du président de la République, regroupant de nombreuses résidences d’ambassadeurs ou de richissimes fortunes tunisiennes et expatriées. La ville possède encore de nombreux sites archéologiques, romains pour la plupart avec quelques éléments puniques,

[2] L’Afrique ou Afrique proconsulaire, est une province romaine qui correspond au territoire naturel de Carthage, la Numidie Orientale et à la côte occidentale de la Libye actuelle. Cette province, qui est issue de la réunion de l’Africa Vetus et de l’Africa Nova, est divisée par Dioclétien en trois : la Tripolitaine, la Byzacène et l’Afrique proconsulaire résiduelle, aussi appelée Zeugitane.

[3] Les Vandales sont un peuple germanique oriental. Ils conquirent successivement la Gaule, la Galice et la Bétique (sud de l’Espagne), l’Afrique du Nord et les îles de la Méditerranée occidentale lors des Grandes invasions, au 5ème siècle. Ils fondèrent également le « royaume vandale d’Afrique » (439–534) dont la capitale fut Carthage.