Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Thibault de Luxembourg

Thibault de Luxembourg

lundi 11 mars 2019, par ljallamion

Thibault de Luxembourg (vers 1410-1477)

Comte de Brienne-Seigneur de Fiennes

Le comté de Saint Pol dans les Pays-Bas BourguignonsFils de Pierre 1er de Luxembourg-Saint-Pol , comte de Saint-Pol [1] et de Marguerite des Baux .

Il épousa le 1er juin 1441 Philippine de Melun, dame de Sottenghien [2], fille de Jean IV de Melun , seigneur d’Antoing [3]   Il était beau-frère de Charles IV du Maine dit Charles IV d’Anjou , comte du Maine [4], qui avait épousé sa soeur Isabelle de Luxembourg en deuxièmes noces. Thibault de Luxembourg était également le frère de Louis de Luxembourg, connétable de France [5].

Après le décès de sa femme en 1448, Thibault entra dans les ordres, devint abbé d’Igny [6], monastère cistercien du diocèse de Reims [7], puis celui de l’abbaye Notre-Dame d’Ourscamp [8].

Il fut élu évêque du Mans [9] après Martin Berruyer vers 1465.

En 1466, le roi Louis XI l’envoya auprès du pape Paul II en qualité d’ambassadeur, avec l’archevêque de Lyon Charles II de Bourbon.

Il fut nommé cardinal par le pape Sixte IV en 1474, et se disposait à recevoir cette dignité, mais décéda au cours de son voyage vers Rome le 1er septembre 1477.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de l’ histoire de l’église du Mans de Dom Paul Piolin ; histoire de la maison de Luxembourg

Notes

[1] Le comté de Saint-Pol (Saint-Pol-sur-Ternoise) correspond au pays du Ternois, région comprise dans le département du Pas-de-Calais entre l’Artois et la Picardie. Il tire son nom de sa capitale, Saint-Pol-sur-Ternoise, qui était à son origine une forteresse composée de deux châteaux très élevés, séparés par un fossé large et profond.

[2] Zottegem est une ville néerlandophone de Belgique située en Région flamande, dans la province de Flandre-Orientale et les Ardennes flamandes, sur le Molenbeek et sur le Molenbeek-Ter Erpenbeek. La ville est surtout connue comme ville de Lamoral comte d’Egmont pour son château, ses deux statues, son musée et sa crypte.

[3] Le château d’Antoing, sis sur la rive droite de l’Escaut, à 6 kilomètres au sud de Tournai et au cœur de la ville d’Antoing (Région wallonne de Belgique), est un château dont les origines remontent au 12ème siècle. Entièrement rebâti en style néogothique au 19ème siècle, il est depuis plusieurs générations une des résidences de la famille des princes de Ligne.

[4] Le Maine est une région historique et culturelle française, correspondant à une ancienne province et dont la capitale est Le Mans. Le Maine fut aussi un comté et un duché. Ses limites correspondent historiquement depuis l’époque carolingienne jusqu’à la révolution à l’évêché du Mans de l’ancien régime.

[5] Tirant son nom de son origine de “comte de l’étable”, le connétable a, au Moyen Âge, la charge de l’écurie et de l’organisation des voyages du roi. Au 14ème siècle, sa fonction évolue vers le commandement de l’armée en temps de guerre et le conseil militaire du roi en temps de paix. Du Guesclin, Clisson, Bourbon… font partie des grands connétables de France. Supprimée en 1627, la charge de connétable est rétablie par Napoléon 1er en 1804 pour son frère Louis.

[6] L’abbaye Notre-Dame d’Igny est un monastère de moniales cisterciennes situé sur la commune d’Arcis-le-Ponsart dans le département de la Marne. Fondée en 1127 par des moines venus de Clairvaux le monastère connut trois fois la destruction. Chaque fois elle est reconstruite. Supprimée par le pouvoir révolutionnaire en 1790 et ses derniers moines expulsés l’abbaye reprend vie en 1929

[7] Le diocèse de Reims a été érigé au 3ème siècle et a été élevé en archevêché dès le 4ème siècle. Une des prérogatives des archevêques de Reims fut de sacrer les rois de France, avec l’huile de la Sainte Ampoule. Dans la cathédrale de Reims, de Henri 1er à Charles X, trente rois de France furent sacrés en ces lieux.

[8] Sur l’emplacement d’un ancien oratoire fondé par saint Éloi en 641, l’abbaye Notre-Dame d’Ourscamp fut établie en 1129 par saint Bernard à la demande de Simon de Vermandois, évêque de Noyon, et cousin du roi de France Louis VI le Gros. Elle devint l’un des plus importants monastères cisterciens de la France du Nord.

[9] Le diocèse du Mans est une église particulière de l’Église catholique en France. Il a été érigé canoniquement au 5ème siècle. Le diocèse du Mans a été créé par saint Julien, qui en est le premier évêque. Depuis 836, le diocèse est jumelé à celui de Paderborn, en Allemagne. Sous l’Ancien régime, le diocèse du Mans s’étendait sur tout le Maine et au-delà.