Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 4ème siècle > Vetranio dit Vétranion

Vetranio dit Vétranion

mardi 12 avril 2016 (Date de rédaction antérieure : 16 août 2011).

Vetranio dit Vétranion

Général des légions du Danube

Il se souleva en 350, contre Constance II lors de la révolte de Magnence. Les légions firent un pacte et marchèrent à la rencontre de Constance II.

Mais celui-ci fit un pacte secret avec Vertanio en lui disant qu’il était prêt à partager l’empire et pour négocier il l’invita en Mésie [1]. Mais les légions de Vetranio furent soudoyées et changèrent de camp.

Contraint de se rendre il fut exilé à Prusa [2] en Turquie.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Vétranion/ Portail de la Rome antique/ Usurpateur romain

Notes

[1] La Mésie est une contrée balkanique de l’Europe ancienne, entre le Danube et la Macédoine. Elle recouvre un territoire inclus dans le nord de l’actuelle Bulgarie, l’actuelle Serbie et une petite partie de la Roumanie. Initialement peuplée par les Thraces, la région accueille à partir du 8ème siècle av. jc des colons grecs qui s’installent sur le littoral. Au 1er siècle av. jc, les Romains, maîtres de la zone, y fondent la province de Mésie, qui fera partiellement partie de l’empire d’Orient par la suite.

[2] Bursa, l’antique Pruse, plus tard connue en français sous le nom de Brousse, est une ville du nord-ouest de l’Anatolie en Turquie, capitale de la province du même nom. Le site est tout d’abord connu sous le nom de Kios quand il est cédé par Philippe V de Macédoine au roi de Bithynie, Prusias Ier, en 202 av.jc pour son aide contre Pergame et Héraclée du Pont. Le roi lui donne alors son nom : Pruse, en latin Prusa ad Olympum (Pruse de l’Olympe).