Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > François de Bourbon-Vendôme dit François de Bourbon

François de Bourbon-Vendôme dit François de Bourbon

mercredi 11 juillet 2018, par ljallamion

François de Bourbon-Vendôme dit François de Bourbon (1470-1495)

Comte de Vendôme de 1477 à 1495

Fils de Jean VIII de Bourbon-Vendôme et d’Isabelle de Beauvau. Il est l’ancêtre par les mâles du roi Henri IV

François de Bourbon-Vendôme Comte de Vendôme de 1477 à 1495Âgé de 7 ans à la mort de son père, il fut placé sous la tutelle de son beau-frère Louis de Joyeuse .

En 1484, le roi Charles VIII, par ordonnance royale, fit directement dépendre Vendôme de la Couronne, le soustrayant de la vassalité de l’Anjou [1], qui venait d’ailleurs d’être réuni à la Couronne.

François de Bourbon accompagna le roi dans les guerres d’Italie et, par sa valeur et sa prudence, contribua à la victoire de Fornoue [2] en 1495, mais le comte mourut peu après à Verceil [3] en Italie le 30 octobre 1495 à l’âge de 25 ans.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Jean-Claude Pasquier, Le Château de Vendôme, 2000

Notes

[1] L’Anjou est une région historique et culturelle française, correspondant à l’ancienne province du même nom et dont la capitale est Angers. Bien que le duché ait disparu, le terme « Anjou » est toujours utilisé pour définir le territoire de Maine-et-Loire

[2] La bataille de Fornoue est un affrontement de la première guerre d’Italie qui eut lieu le 6 juillet 1495 à Fornoue, à 20 km au sud-ouest de Parme. Bien que Charles VIII ait réussi à s’emparer du royaume de Naples sans rencontrer beaucoup de résistance, l’hostilité grandissante des États italiens face à l’occupation et surtout la formation de la ligue de Venise contre les Français, l’obligent à écourter son séjour à Naples et à faire retraite vers la France afin de ne pas se retrouver pris au piège. Ses ennemis lui bloquent le passage à Fornoue, l’obligeant à livrer bataille.

[3] Verceil est une ville italienne, chef-lieu de la province du même nom dans la région du Piémont. La première université du monde financée par les deniers publics a été créée à Verceil en 1228. Aujourd’hui, la ville dispose d’une université de la littérature et la philosophie comme une partie de l’université du Piémont oriental et un campus satellite de l’École polytechnique de Turin.