Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Otto Bolesławowic

lundi 25 juin 2018

Otto Bolesławowic (1000–1033)

Prince polonais de la dynastie Piast

3ème fils de Boleslas 1er de Pologne et de sa 3ème épouse Emnilda de Lusace.

Après la mort de Boleslas en 1025, selon la coutume slave, en vertu de laquelle un père doit répartir son héritage entre tous ses fils, Otto pouvait prétendre obtenir une part d’héritage. Cependant, la Pologne étant devenue un royaume, le pays ne peut être divisée. Le seul héritier et successeur de Boleslas est Mieszko II, son 2ème fils, né de son mariage avec Emnilda, et frère aîné de Otto.

Son demi-frère Bezprym, fils aîné de Boleslas et sa seconde épouse, Judith de Hongrie, ont également été déshérité. La Princesse hongroise a été répudiée peu après la naissance de son fils. Peut-être pour cela, Bezprym a toujours été détesté par son père, qui a décidé que Mieszko serait son seul héritier.

En 1031, peu de temps après la prise de fonction de Mieszko, l’attaque combinée de la Rus’ de Kiev [1] et les forces allemandes, conduisent à sa chute, Mieszko doit fuir en Bohême. Bezprym s’empare alors du gouvernement. Otto qui entre-temps s’est réfugié à Meissen [2], à la cour de sa sœur Reglindis , se rapproche alors de Mieszko. Dans la première moitié de 1032 Bezprym est assassiné.

Le 7 juillet 1032, l’empereur Conrad II du Saint Empire divise la Pologne entre Mieszko, Otto, et leur cousin Dytryk , petit-fils de Mieszko 1er.

Otto meurt à son tour au cours de l’année 1033, de cause naturelle pour certains, ou victime de ses propres vassaux pour d’autres.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Otto Bolesławowic »

Notes

[1] La Rus’ de Kiev, appelée aussi principauté de Kiev et traduite dans les sources françaises médiévales par Russie ou Roussie et à partir du 19ème siècle par la Russie de Kiev ou Russie Kievienne dans les travaux historiographiques, est une principauté médiévale slave orientale qui exista entre environ 860 et le milieu du xiiie siècle, période durant laquelle elle se désagrégea en une multitude de principautés avant de tomber formellement devant l’invasion mongole de 1240.

[2] Meissen ou Misnie est une ville de Saxe, en Allemagne. La ville est internationalement connue pour la production de la porcelaine de Meissen, qui, en 1708, fut la première porcelaine produite en Europe. Cette ville fut fondée par Henri 1er de Saxe en 922 sur un rocher surplombant l’Elbe. En 929, il fit fortifier la montagne située à l’endroit stratégique constitué par un gué sur l’Elbe. Durant plusieurs siècles, Meissen fut une ville florissante dont il reste toujours de nombreux vestiges dans les quartiers anciens : ruelles médiévales, château (Albrechtsburg) qui a abrité, entre 1710 et 1865, la manufacture nationale de porcelaine, Dom (cathédrale Saints-Jean-et-Donat), construite à partir de 1250 sur les vestiges d’une église romane et terminée vers la fin du 15ème siècle.