Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 3ème siècle > Quintus Herennius Etruscus Messius Decius

Quintus Herennius Etruscus Messius Decius

lundi 10 octobre 2016 (Date de rédaction antérieure : 15 août 2011).

Quintus Herennius Etruscus Messius Decius (vers 227-

Co-empereur en 251

Fils de l’empereur Dèce et le frère aîné de Hostilien, Il naît en Pannonie [1], pendant que son père y est militaire. Sa mère, Herennia Cupressenia Etruscilla, est issue d’une famille romaine sénatoriale importante.

Proche de son père, il le suit en tant que tribun quand celui-ci est chargé par Philippe l’Arabe en 248 d’éliminer l’usurpateur Pacatianus sur le Danube. Dèce est acclamé empereur par ses propres troupes, revient en Italie et vainc Philippe l’Arabe près de Vérone.

À Rome, Herennius est officiellement déclaré héritier du pouvoir et nommé princeps iuventutis [2], avant d’être fait César en même temps que son frère Hostilien en 250.

En 251, Dèce le fit co-empereur en lui donnant le titre d’Auguste, et il est même consul cette année. Ensemble, ils partent combattre les Goths [3] et leur roi Cniva sur le Danube, qui pratiquent des raids importants depuis quelques années, et laissent la régence à Herennia Etruscilla.

Après des opérations difficiles, l’armée romaine est repoussée vers des marais et pendant la bataille d’Abrittus [4], en juin, Herennius et Dèce trouvent la mort.

Cette défaite est une des plus graves de l’Empire, et la première où un empereur est tué.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Herennius Etruscus/ Portail de la Rome antique/ Personnalité du IIIe siècle

Notes

[1] La Pannonie est une ancienne région de l’Europe centrale, limitée au Nord par le Danube et située à l’emplacement de l’actuelle Hongrie, et partiellement de la Croatie et de la Serbie. Les habitants originaux sont les Pannoniens, qui sont envahis par les Celtes et les Boïens au 4ème siècle av. jc.

[2] prince de la jeunesse

[3] Les Goths faisaient partie des peuples germaniques. Selon leurs propres traditions, ils seraient originaires de la Scandinavie. Ils provenaient peut-être de l’île de Gotland. Mais ils pourraient également être issus du Götaland en Suède méridionale ou bien du Nord de la Pologne actuelle. Au début de notre ère, ils s’installèrent dans la région de l’estuaire de la Vistule. Dans la seconde partie du 2ème siècle, une partie des Goths migrèrent vers le sud-est en direction de la mer Noire. Dès le 3ème siècle les Goths étaient fixés dans la région de l’Ukraine moderne et de la Biélorussie où ils furent probablement rejoints par d’autres groupes qui ont été plus ou moins intégrés dans la tribu. Les Goths formaient un seul peuple jusqu’à la fin du 3ème siècle. Après un premier affrontement avec l’Empire romain dans le sud-est de l’Europe au début du siècle, ils se séparèrent en deux groupes : les Greuthunges à l’Est et les Tervinges à l’Ouest qui deviendront par la suite les Ostrogoths ou « Goths brillants », à l’Est, et les Wisigoths ou « Goths sages » à l’Ouest.

[4] La bataille d’Abrittus oppose les Goths aux troupes romaines de l’empereur Dèce en juin 251, dans l’actuelle plaine de la Dobroudja.