Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Lucius Fabius Iustus

dimanche 22 novembre 2015, par ljallamion

Lucius Fabius Iustus

Sénateur romain-Consul suffect en 102

Provinces de Mésie inférieure (à droite) et de Mésie supérieure (à gauche) à l'époque d'Hadrien (117-138).Gouverneur impérial des importantes provinces de Mésie inférieure [1] puis de Syrie [2] entre 105 et 112 pendant le règne de Trajan. C’est en outre un ami de Pline le Jeune et de Tacite.

C’est probablement un homo novus d’origine hispanique, qui intègre le Sénat sous Domitien.

Il est préteur [3] sous Nerva, entre 96 et 98. Sous Trajan, il est nommé consul suffect [4] en 102, aux côtés du consul éponyme [5] Lucius Iulius Ursus Servianus et en remplacement de Lucius Licinius Sura .

À la veille de la deuxième guerre dacique [6], il remplace Aulus Caecilius Faustinus à la tête de la Mésie inférieure en tant que légat d’Auguste propréteur [7]. En 105, les Romains subissent l’attaque des Daces [8], Décébale reprenant le Banat [9], alors sous contrôle romain puis attaque la Mésie romaine.

Il est ensuite nommé gouverneur [10] de Syrie en 108/109, où il remplace Aulus Cornelius Palma Frontonianus. Il reste en Syrie vraisemblablement pour un mandat de quatre années comme ses deux prédécesseurs, donc jusque vers 111/112

Il est lié à Tacite, qui lui dédie son “Dialogue des orateurs”, probablement rédigé en 102 lors du consulat de Fabius Iustus et publié en 107.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Lucius Fabius Iustus/ Portail de la Rome antique/ Personnalité du Ier siècle

Notes

[1] La Mésie est une ancienne région géographique et historique située au sud du cours inférieur du Danube, dans les actuelles Serbie, Bulgarie (nord) et Roumanie (extrémité sud-est).

[2] La Syrie est l’une des provinces les plus importantes de l’Empire romain, tant par sa richesse que sur le plan militaire. Étendue de la Méditerranée à l’Euphrate, elle constitue un riche creuset de civilisations, composées entre autres de Juifs, de Phéniciens, ou de Nabatéens, hellénisés pour la plupart d’entre eux.

[3] Le préteur est un magistrat de la Rome antique. Il est de rang sénatorial, peut s’asseoir sur la chaise curule, et porter la toge prétexte. Il est précédé par deux licteurs à l’intérieur de Rome, et six hors du pomerium de l’Urbs. Sous la République, il est élu pour une durée d’un an par les comices centuriates.

[4] Parfois, un consul décède ou démissionne avant la fin de son mandat de douze mois. Le consul restant rétablit la collégialité par l’élection intermédiaire si le délai restant le permet ou par la désignation directe d’un consul suffectus. Ce consul entre en fonction immédiatement, il a les mêmes privilèges et les mêmes pouvoirs que le consul remplacé mais il n’est en charge que pour la durée du mandat qui reste à couvrir. Enfin, le consul suffect ne donne pas Le légat d’Auguste propréteur est un gouverneur de province impériale dans l’Empire romain.son nom à l’année, à l’inverse du consul dit ordinaire

[5] qui donne son nom à l’année

[6] Les guerres daciques de Trajan sont deux campagnes militaires de l’empereur romain Trajan contre le royaume dace de Décébale en 101-102 et 105-106. Elles aboutissent, en l’an 106, à l’annexion du royaume dace et à la création d’une nouvelle province, la Dacie romaine.

[7] Le légat d’Auguste propréteur est un gouverneur de province impériale dans l’Empire romain.

[8] Les Daces est le nom donné par les Romains aux tribus thraces du Nord, ayant peuplé le bassin du Bas-Danube dans l’Antiquité.

[9] Le Banat est une région du sud-est de l’Europe, divisée entre trois pays : le Banat roumain, partie est qui appartient à la Roumanie (județ de Timiș et județ de Caraș-Severin) ; le Banat serbe, partie ouest (Banat septentrional, Banat central, Banat méridional) qui appartient depuis la Première Guerre mondiale à la Serbie, aujourd’hui dans la région de Voïvodine ; le Banat hongrois, petite partie au nord-ouest, près de Szeged, qui appartient à la Hongrie (comitat de Csongrád). C’est la partie Sud-Est de la plaine de Pannonie limitée par le Danube au sud, la Tisza (Theiss, Tisa, Tisza) à l’ouest, le Mureș au nord, et les Carpates méridionales à l’est. Sa capitale historique est Timișoara (hongrois : Temesvár, serbe : Temišvar), située dans le județ de Timiș de Roumanie.

[10] légat d’Auguste propréteur