Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Benjamin Hoadly

samedi 25 juillet 2015

Benjamin Hoadly (1676-1761)

Évêque de Bangor, de Hereford, de Salisbury et de Winchester

Il fit ses études au Collège St Catherine de Cambridge [1] et fut ordonné prêtre en 1700. Il fut recteur de Saint Pierre le Pauvre à Londres de 1704 à 1724, et de St Léonard de Streatham de 1710 à 1723.

Sa participation à la controverse avec Francis Atterbury a commencé au début de sa carrière, quand il préconisa la conformité des rites religieux des églises écossaises et anglaises pour le bien de l’union. Il devint le chef de file de l’église unitaire et trouva la faveur du parti Whig [2].

La Chambre des communes, dominé par le parti Whigs, le recommanda à la reine Anne , et il devint recteur de Streatham en 1710. Lorsque George 1er succéda au trône, il devient aumônier du roi et fut nommé évêque de Bangor en 1716.

En 1717, son sermon sur “La nature du Royaume du Christ” provoqua la controverse de Bangor. Il fut ensuite nommé dans différents évêchés. En tant que évêque, il a rarement rendu visite à ses diocèses et a vécu, à Londres, où il fut très actif en politique.

De la fin de l’été 1722 à Janvier 1725 Hoadly publia des lettres sur des sujets contemporains, articulant ses principes whigs et la défense de la Glorieuse Révolution de 1688.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Benjamin Hoadly/Traduit par mes soins

Notes

[1] St Catharine’s College est un des 31 collèges de l’université de Cambridge au Royaume-Uni. Fondé en 1473, l’édifice comprend trois corps de bâtiments construits par Robert Grumbold.

[2] Le parti whig est un parti politique apparu au 17ème siècle en Angleterre qui, à compter de la fin du 17ème siècle, militait en faveur d’un parlement fort en s’opposant à l’absolutisme royal. Il s’opposait au parti Tory de l’époque. Le terme, apparu au 17ème siècle, désigne à l’origine un brigand écossais.