Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Eurytos

jeudi 25 juin 2015

Eurytos

Personnage de la mythologie grecque-Roi d’Œchalie

Fils de Mélanée et d’Œchalia, marié à Antioché, il est le père notamment d’ Iphitos , Déionée , Clytios , Dryope et Iole .

Eurytos fut l’un des éducateurs d’Héraclès et lui enseigna le tir à l’arc.

Il avait reçu un arc d’Apollon et se targuait d’être plus habile que le dieu ; ainsi avait-il promis sa fille Iole à qui parviendrait à le battre dans cet exercice.

Héraclès, alors à la recherche d’une nouvelle épouse, se présenta et gagna l’épreuve, mais le roi lui refusa le prix de sa victoire lorsqu’il apprit qu’il avait répudié Mégara après avoir tué ses enfants.

Eurytos chassa Héraclès du palais avec le soutien de ses fils, hormis Iphitos, fervent admirateur du héros et de ses exploits, qui déclara qu’Iolé aurait dû, en toute équité, lui être donnée.

Voulant se venger de n’avoir pas obtenu la main de Iole, Héraclès mena une expédition contre le roi.

Laissant Déjanire, sa dernière épouse, à Trachis [1], il partit vers Oechalie [2] à la tête d’une armée d’alliés. Un violent combat s’engagea, dans lequel deux des fils de Céyx furent tués. Héraclès remporta la victoire et tua Eurytos ainsi que tous ses fils. Iole, qui tenta de s’enfuir en se précipitant du haut des remparts, fut soutenu dans l’air par le vent qui enfla sa robe, et redescendit sans se blesser. Elle devint la concubine du héros qui l’envoya à Trachis avec d’autres prisonniers.

Selon la version rapportée par Homère, Eurytos fut tué par Apollon lui-même pour avoir osé se comparer au dieu.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Eurytos (Œchalie)/ Portail de la mythologie grecque/ Mythologie grecque de Thessalie

Notes

[1] Trachis est un dème de Grèce antique, au sud du fleuve Sperchios, peuplée par les Maliens. Sa principale ville était aussi dénommée Trachis ; elle fut renommée en 426 av.jc Héraclée de Trachis. Elle était située à l’ouest des Thermopyles, et juste au sud du golfe maliaque. Dans la mythologie grecque, c’est là que demeurait Déjanire, femme d’Héraclès. Celui-ci y revêtit la fatale tunique de Nessus.

[2] Thessalie ou Eubée