Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Macrine l’Ancienne

dimanche 17 mai 2015

Macrine l’Ancienne (vers 270-340)

Elle naquit à Néocésarée [1], dans le Pont [2], peu après la mort de saint Grégoire le Thaumaturge, et elle a transmis à ses enfants et petits enfants la doctrine et les enseignements de ce prélat.

Mère de saint Basile l’Ancien, et grand-mère de saint Basile de Césarée, dit le Grand, Père de l’Église, saint Grégoire de Nysse, sainte Macrine la Jeune et saint Pierre de Sébaste .

Durant les persécutions de Maximin vers 311, elle se retira avec son mari pendant sept ans dans les forêts du Pont. Elle revint à Néocésarée ultérieurement, survécut à son mari plusieurs années, et mourut aux environs de l’an 340.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Macrina the Elder »

Notes

[1] La ville de Niksar, autrefois nommée Néocésarée ou Neocaesarea, Cabeira ou Cabira, Diospolis, Adrianopolis ou Hadrianopolis, est l’une des villes principales de la province de Tokat, en Turquie.

[2] Le Pont Polémoniaque est le nom que prit l’ancienne partie nord-est du Pont, qui s’étendait du Thermodon à la Colchide, restée indépendante après la conquête de la région par Jules César en 47 av.jc.