Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 2ème siècle > Annia Faustina Cornificia

Annia Faustina Cornificia

vendredi 24 janvier 2020 (Date de rédaction antérieure : 11 décembre 2013).

Annia Faustina Cornificia (122/123-152/158)

Seule fille du préteur Marcus Annius Verus et de Domitia Lucilla . Les parents de Cornificia venaient de familles sénatoriales riches qui étaient de rang consulaire. Son frère était le futur empereur romain Marcus Aurelius, et tous deux sont nés et ont grandi à Rome.

En 124, son père décède et avec son frère ils sont élevés par leur mère et leur grand-père paternel, le sénateur romain Marcus Annius Verus , qui mourut en 138.

Elle épousa le sénateur romain Gaius Ummidius Quadratus Annianus Verus, qui servi comme consul suffect [1] en 146. Il descendait d’une des grandes familles aristocratiques et politiques influentes à Rome et était un descendant direct du consul suffect Gaius Ummidius Durmius Quadratus .

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Annia Faustina Cornificia/Traduit par mes soins

Notes

[1] Parfois, un consul décède ou démissionne avant la fin de son mandat de douze mois. Le consul restant rétablit la collégialité par l’élection intermédiaire si le délai restant le permet ou par la désignation directe d’un consul suffectus (du participe passé du verbe sufficere, « remplacer »). Ce consul entre en fonction immédiatement, il a les mêmes privilèges et les mêmes pouvoirs que le consul remplacé mais il n’est en charge que pour la durée du mandat qui reste à couvrir. Enfin, le consul suffect ne donne pas son nom à l’année, à l’inverse du consul dit ordinaire.