Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Aelia Galla

vendredi 17 décembre 2021, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 10 mai 2013).

Aelia Galla (vers 371-394)

Impératrice romaine

l'empire romain d'occident et l'empire d'orient en 395Épouse de l’empereur Théodose 1er, elle est la fille de Justine et de l’empereur Valentinien 1er.

Elle joua un rôle important du fait du conflit entre 3 empereurs romains dans les années 380. En 383, Gratien mourut alors qu’il était en train de s’opposer à une révolte de Magnus Maximus.

Maximus réussit à établir son contrôle sur une portion de l’empire romain dont la Bretagne, la Gaule et le diocèse d’Afrique. Il régnait depuis sa capitale, Trèves [1] et pu négocier sa reconnaissance par Valentinien II et Théodose 1er en 384. La zone d’influence de Valentinien II était limitée à l’Italie et il gouvernait depuis Mediolanum [2].

En 387, la trêve entre Valentinien II et Maximus s’acheva. Ce dernier traversa les Alpes vers la vallée du Pô et menaça Milan. Valentinien et Justine fuirent leur capitale pour Thessalonique [3], capitale de la préfecture prétorienne d’Illyrie [4] et à ce moment, résidence de Théodose. Galla les accompagnait.

Théodose accorda refuge aux fugitifs. Galla était une belle femme et Théodose fut rapidement amoureux d’elle et la demanda en mariage. Justine utilisa cette passion pour poser les conditions du mariage. Théodose devrait attaquer Maximus et restaurer Valentinien II sur son trône. Théodose accéda à la demande de Justine et le mariage eut probablement lieu à la fin 387.

De par son mariage avec Théodose, Galla devint une impératrice romaine et la belle-mère des deux fils de Théodose, Arcadius et Honorius. Arcadius était l’aîné et avait été déclaré auguste en janvier 383. Il était corégent nominal avec son père mais il avait à peu près 10 ans à l’époque du mariage de Galla.

Théodose passa les années 388-391 en Italie. En son absence, Galla et ses beaux-fils restèrent au Grand palais de Constantinople [5]. En 390, selon Marcellinus Comes , Arcadius la chassa du Palais.

Comme Arcadius n’avait que 13 ans, la décision pue également venir de ceux qui gouvernaient à sa place.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Portail de l’Empire romain/ Impératrice romaine

Notes

[1] Trèves est une ville et un arrondissement d’Allemagne, dans le Land de Rhénanie-Palatinat. La ville est située sur la Moselle. Cette ville, ancienne colonie romaine, est fondée à l’époque romaine, en l’an 16 av. jc sous le nom d’Augusta Treverorum, sur le site du chef-lieu d’un peuple gaulois, les Trévires. Le pont romain en pierre qui franchit la Moselle est édifié en 45 ap. jc, en remplacement d’un premier pont de bois : c’est le plus ancien pont d’Allemagne encore debout. Colonie romaine et place forte très importante dans la défense contre les « Barbares », elle est dotée d’une enceinte abritant la plus grande surface urbaine de Gaule. Grande métropole marchande à partir du 2ème siècle, devenue l’une des capitales de la Tétrarchie à la fin du 3ème siècle et siège d’un atelier monétaire impérial à partir de 294, Trèves est alors qualifiée de « seconde Rome » ou Roma Secunda. De l’époque romaine subsistent la Porta Nigra (porte noire), le plus grand édifice romain sur le sol allemand, une basilique, où siège un tétrarque (aujourd’hui une église protestante), les restes d’un amphithéâtre, ainsi que des ruines de thermes romains. Au début du 5ème siècle, au cours des invasions germaniques, Trèves est attaquée et pillée plusieurs fois par les Francs. Peu auparavant, la préfecture des Gaules est transférée de Trèves à Arles

[2] aujourd’hui Milan

[3] Thessalonique ou Salonique est une ville de Grèce, chef-lieu du district régional du même nom, située au fond du golfe Thermaïque. Aujourd’hui, elle est la capitale de la périphérie (région) de Macédoine centrale en Macédoine grecque mais aussi celle du diocèse décentralisé de Macédoine-Thrace.

[4] Dans le cadre de l’Empire romain, la préfecture prétorienne d’Illyrie (Praefectura praetoriana Illyricum), subsiste dans l’Empire romain d’Orient après la division de l’Empire romain en 395. Située sur les côtes de la rive orientale de l’Adriatique, l’Illyrie correspond à peu près à ce qui est actuellement la Slovénie et la Croatie méridionales, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, le Kosovo et l’Albanie.

[5] Constantinople est l’appellation ancienne et historique de l’actuelle ville d’Istanbul en Turquie (du 11 mai 330 au 28 mars 1930). Son nom originel, Byzance, n’était plus en usage à l’époque de l’Empire, mais a été repris depuis le 16ème siècle par les historiens modernes.