Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Crassus

vendredi 6 mars 2015 (Date de rédaction antérieure : 29 juillet 2011).

Crassus

Crassus

Membre du premier triumvirat avec César et Pompée, proconsul de Syrie, en 54 av jc. En quête de gloire, à la tête d’une armée de 42 000 hommes, sur les conseils d’ Abgar II Ariamnès , prince de l’Osrhoène [1] il franchit l’Euphrate et attaqua en Mésopotamie avec Séleucie [2] pour objectif. Il fut défait par les Parthes [3] à la bataille de Carrhes [4].

Il fuit en Arménie. Suréna proposa la paix, mais la rencontre fut troublée par un incident au cours duquel un Parthe fut tué. Aussitôt une mêlée s’ensuivit, dans laquelle Crassus et Octavius trouvèrent la mort. Les Romains avaient perdu 20 000 hommes, et 10 000 faits prisonniers qui furent emmenés à Merv [5].

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Universalis, « CRASSUS, lat. MARCUS LICINIUS ( 114- 53) », Encyclopædia Universalis/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 320

Notes

[1] L’Osroène est une région du sud-est de l’Asie Mineure (nord-ouest de la Mésopotamie), bornée au nord par les Monts Taurus, au sud et à l’est par le Chaboras (rivière Khabur), à l’ouest par l’Euphrate, et qui eut pour capitale Édesse. Ce fut un État important dès le 2ème millénaire av. jc qui est appelé Hourri par les Babyloniens, en raison de nombreuses grottes situées dans la chaîne du Nemrut Dag. L’Osroène a acquis son indépendance à la suite de l’effondrement de l’Empire séleucide. Elle fut de 132 av. jc à 216 apr. jc un petit royaume indépendant, dont les souverains portaient le plus souvent le nom d’Abgar ou de Manu. Ce royaume a souvent été appelé du nom de sa capitale, « royaume d’Édesse ». La langue parlée était le syriaque. Il servit de tampon entre l’Empire romain et celui des Parthes. La région fut conquise par l’empereur romain Trajan (98-117). Sous Hadrien elle retrouve une certaine autonomie, mais est à partir de ce moment un royaume client de l’Empire romain. En 163, elle s’allie avec l’Empire parthe contre les Romains. Elle devient une province romaine en 195. Plus tard, au 4ème siècle, elle fut comprise dans le diocèse d’Orient.

[2] Séleucie du Tigre est une ville antique ruinée située en Irak, en face de Ctésiphon et à 35 kilomètres environ de Bagdad. Elle fut une des plus grandes cités de Mésopotamie à la fin de l’Antiquité, s’inscrivant dans l’histoire entre Babylone et Bagdad. Fondée par le successeur d’Alexandre le Grand, Séleucos 1er Nicator, elle devint rapidement une très grande ville et un centre commercial incontournable. Après son passage dans l’empire des Arsacides, elle resta fortement marquée par ses origines grecques, ce qui lui donnait une place à part dans l’empire et qui ne doit pas cacher le caractère très cosmopolite de l’agglomération. Souvent disputée par les Romains, la grande cité déclina au 3ème siècle, concurrencée par la fondation voisine de Coche par les souverains sassanides.

[3] La Parthie est une région située au nord-est du plateau iranien, ancienne satrapie de l’empire des Achéménides, berceau de l’Empire parthe qui contrôle le plateau iranien et par intermittence la Mésopotamie entre 190 av.jc et 224 de notre ère. Les frontières de la Parthie sont la chaîne montagneuse du Kopet-Dag au nord, aujourd’hui la frontière entre Iran et Turkménistan, et le désert du Dasht-e Kavir au sud. À l’ouest se trouve la Médie, au nord-ouest l’Hyrcanie, au nord-est la Margiane et au sud-est l’Arie. Cette région est fertile et bien irriguée pendant l’antiquité, et compte aussi de grandes forêts à cette époque.

[4] La bataille de Carrhes (ou Charan) fut une défaite décisive infligée aux légions romaines sous les ordres du général Crassus, par les Parthes conduits par le général Suréna ; elle eut lieu le 9 juin 53 av. jc, près de la ville fortifiée de Carrhes (Harran, dans la Turquie actuelle).

[5] Merv est une ville plusieurs fois millénaire selon les Zend Avesta du prophète iranien Zarathoustra. C’est une ville historique, l’actuelle Mary au Turkménistan et ville étape de la Route de la soie. C’est l’antique Alexandrie de Margiane, d’après le nom de la région où Alexandre le Grand la fonda. Ce fut un important évêché du christianisme nestorien entre le 6ème et le 14ème siècle. En 651, le dernier roi perse sassanide, Yazdgard III, fut assassiné à Marv. Merv fut un temps, capitale des Seldjoukides, avant leur avancée vers l’Iran.