Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Édouard II d’Angleterre

Édouard II d’Angleterre

dimanche 19 juillet 2015, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 27 juillet 2012).

Édouard II d’Angleterre (1284-1327)

Roi d’Angleterre de 1307 à 1327-Prince de Galles de 1301 à 1307-Duc de Guyenne ou d’Aquitaine de 1307 à 1327

Édouard II Roi d'Angleterre de 1307 à 1327. Prince de Galles de 1301 à 1307. Duc de Guyenne ou d'Aquitaine de 1307 à 1327

Fils et successeur de Édouard 1er, époux de Isabelle de France fille de Philippe IV le Bel. 6ème souverain de la dynastie des Plantagenêt, il doit son accession à la couronne à la mort prématurée de ses 3 frères aînés.

Son règne désastreux forme un contraste total avec celui de son père Édouard 1er. Monté sur le trône alors que se déroulait une expédition contre l’Écosse, il fut le responsable de l’échec complet du grand projet de réunion des 2 royaumes, rendue impossible par l’écrasante défaite anglaise de Bannockburn [1] en 1314 et de Blackmore en 1321, il consentit à la perte de l’Écosse et reconnut Robert Bruce comme roi d’Écosse.

Fils d’un souverain énergique, il fut le jouet de favoris, Gaveston, dont il fit un comte de Cornouailles, du début du règne à 1322, puis ce fut Hugues Despenser. Sa faiblesse personnelle et ses échecs permirent aux barons de relever la tête et, en 1311, d’imposer à leur souverain une véritable tutelle, le privant de tout pouvoir réel et désignant des commissaires chargés du gouvernement effectif du royaume de 1316 à 1321, Thomas de Lancastre fut le véritable « délégué » de la caste féodale à la tête de l’Angleterre.

Sa femme, refusa de revenir de France pour le rejoindre, et, avec son amant Mortimer et grâce à l’alliance du propre frère du roi, Edmond, envahit l’Angleterre en 1326. Elle fit exécuter les Despenser et força Édouard à abdiquer. Jeté en prison, maltraité, il fut finalement mis à mort par 2 bourreaux envoyés par sa femme le 21 septembre1327. Il fut le 1er des héritiers présomptifs de la couronne d’Angleterre à porter le titre de prince de Galles.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de terres contees gouvernement/angleterre

Notes

[1] La bataille de Bannockburn est une écrasante victoire de l’armée écossaise menée par Robert Bruce sur les troupes anglaises dirigées par Édouard II d’Angleterre pendant la première guerre d’indépendance écossaise. Elle est marquée par l’utilisation par Robert Bruce de carrés de piquiers nommés schiltrons sur lesquels viennent s’écraser les charges de cavalerie anglaises. Cette bataille entraîne une remise en question tactique de l’armée anglaise, ce qui aura un impact majeur sur les tactiques de combat de la guerre de Cent Ans.