Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Tolui ou Tului

mardi 6 août 2013 (Date de rédaction antérieure : 5 mai 2012).

Tolui ou Tului (1194-1232)

Quatrième et dernier fils de Genghis Khan et de son épouse principale Börte, Son épouse principale était Sorgaqtani, fille de Jaqa Gambu, frère de Toghril, un chef Kerait [1].

Son fils aîné Mongka fut élu en 1251 comme 4ème Khan [2] suprême et Khubilaï son 2ème fils fut 5ème et dernier khan suprême de 1260 à 1294 et empereur de Chine, où il fonda la dynastie des Yuan en 1279.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Portail de la Mongolie/ Personnalité mongole

Notes

[1] Les Kéraït ou Kereit sont les membres d’une tribut turco-mongole présente en Mongolie centrale avant la formation de l’empire Mongol. Ils nomadisaient entre les rivières Orkhon et la Kerulen, à l’est des Naïmans. Ils se convertissent au nestorianisme au début du 11ème siècle. Leur chef Toghril est un contemporain de Gengis Khan.

[2] Titre signifiant dirigeant en mongol et en turc. Le terme est parfois traduit comme signifiant souverain ou celui qui commande. Le féminin mongol de khan est khatoun. Un khan contrôle un khanat. Pour les hauts rangs, on se sert du titre de khagan. Le titre de khan était un des nombreux titres utilisés par les sultans de l’empire ottoman, ainsi que par les dirigeants de la Horde d’Or et les états descendants. Le titre de khan a aussi été utilisé par les dynasties turques seldjoukides du Proche-Orient pour désigner le dirigeant de plusieurs tribus, clans ou nations. Inférieur en rang à un atabey. Les dirigeants Jurchen et Mandchous ont également utilisé le titre de khan. Les titres de khan et de khan bahadur furent également honorifiques en Inde au temps des Grands Moghols, et plus tard par le Raj britannique comme un honneur pour les rangs nobles, souvent pour loyauté à la couronne. Le titre de khan fut aussi porté par les souverains bulgares entre 603 et 917.