Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Mongka ou Möngke

vendredi 6 juillet 2012

Mongka ou Möngke (1208-1259)

4ème khan suprême des Mongols

Mongka ou Möngke 4ème khan suprême des Mongols

Fils de Tolui et de son épouse principale Börte. En 1251, il fut élu 4ème khan suprême des Mongols, date qui marque la mise à l’écart de la branche d’Ögödei, 3ème fils de Gengis Khan et de Börte et 2ème khan suprême après la mort de son père en 1227.

Batu accepte la proposition de Sorgaqtani, épouse de Tolui, d’élever son fils Möngke à la dignité de grand khan. Le quriltay est convoqué dans l’oulous de Batu, dans la région d’Alamag, au nord du lac Issyk Kul. Les représentants des branches d’Ögödei et de Djaghataï n’y participent pas, ou le quittent avant le terme. Plus tard, devant l’opposition des 2 branches éliminées, Batu juge nécessaire de convoquer un deuxième quriltay dans l’ancien domaine de campement. Son frère Berké y participe et Möngke est confirmé comme grand khan. Il s’efforce tout d’abord d’apaiser les discordes dynastiques. Il fait emprisonner son adversaire Chiremune qui avait tenté de l’attaquer, désarme ses soldats et fait exécuter son conseiller Tchin-kaï.

L’ex-régente Oghul Qaïmich est éliminée et Möngke la fait enfermer dans un sac puis noyer. Chiremune connaît le même sort.

Durant son règne, il rétablit en partie l’unité de l’empire, seul Batu reste quasiment indépendant, et en restaure le mécanisme administratif.

En 1253, il tient un quriltay à la source de l’Onon où il donne à ses frères l’ordre d’aller conquérir le monde. Il charge le cadet Hülegü d’annexer au Turkestan le califat de Bagdad et la Mésopotamie et à Kubilay de conduire une expédition contre la Chine des Song.

C’est sous son règne que la conquête du sud-est asiatique débuta. Ainsi le Royaume de Dali dans l’actuel Yunnan fut conquis en 1253, ainsi que le Tonkin en 1257. Cette dernière conquête fut toutefois incertaine et précaire, empêchant une véritable domination de la région.

Son règne vit également l’élimination des haschischins, secte ismaélienne des assassins, basée en Iran, traqués dans leurs forteresses, notamment celle d’Alamut, prise en 1256. En Iraq, ses troupes prennent en 1258 Bagdad, où le calife fut assassiné. Il mourut en 1259 pendant un siège au cours d’une campagne contre les Song et, en 1260, son frère Khubilaï fut élu 5ème et dernier khan suprême jusqu’à sa mort en 1294.