Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Plectrudis dit Plectrude

Plectrudis dit Plectrude

mercredi 19 octobre 2016 (Date de rédaction antérieure : 11 septembre 2011).

Plectrudis dit Plectrude (vers 650-vers 717)

Fille de Hugobert et de Irmina d’Oeren, elle était issue d’une puissante famille qui possédait de nombreuses terres entre Cologne et Trèves.

Elle épousa Pépin de Herstal dit Pépin le Gros et lui donna 2 enfants, Drogon de champagne et Grimoald II.

Mais ce mariage n’empêcha pas Pépin de Herstal de prendre une seconde épouse, Alpaïde, et de cette 2ème union naquit un fils, Charles Martel.

Après le décès de Pépin de Herstal en 714, elle s’empara du pouvoir en Austrasie [1] au nom de son petit-fils Theodebald, et assura la tutelle du jeune roi mérovingien Dagobert III tout en l’empêchant d’exercer un rôle politique réel.

Personnellement opposée à son beau-fils Charles Martel, elle réussit à le faire incarcérer avant qu’il ne trouve la fuite et lève les armes contre elle.

L’armée de Plectrude fut défaite le 28 mai 717 à Vinchy [2], près de Cambrai.

Le rôle politique peu commun joué par cette figure féminine issue de la très haute aristocratie franque illustre parfaitement la montée en puissance des maires du Palais [3] et de leurs réseaux familiaux dans les derniers temps de la dynastie mérovingienne.

P.-S.

Source : Le Petit Mourre. Dictionnaire d’Histoire universelle, Éditions Bordas, ed. 2004

Notes

[1] L’Austrasie désignait durant la période mérovingienne un royaume franc couvrant le nord-est de la France actuelle, les bassins de la Meuse et de la Moselle, jusqu’aux bassins moyen et inférieur du Rhin. La capitale en fut d’abord Reims, puis Metz. Les habitants de l’Austrasie étaient les Austrasiens. Ce royaume est apparu à la mort de Clovis en 511, lorsque le territoire de celui-ci est partagé entre ses fils. Berceau de la dynastie carolingienne, l’Austrasie disparaît en 751 avec le dernier roi mérovingien pour être intégrée dans le grand royaume franc que réunirent Pépin le Bref et Charlemagne.

[2] La commune est située dans la vallée de Vinchy sur le Canal de Saint-Quentin, à douze kilomètres au sud de Cambrai. La commune des Rues des Vigness est peuplée depuis la période gallo-romaine. À l’époque mérovingienne, le village fut appelé Vinchy. La commune fut le théâtre d’une bataille opposant Charles Martel et Rainfroi, Maire du palais de Chilpéric II, roi de Neustrie. Après cette bataille de Vinchy, le pouvoir passa définitivement des mains des Mérovingiens à celles des Carolingiens. Charles Martel remporta la victoire le 20 ou le 27 mars 717.

[3] A l’origine intendant général, chargé de diriger les services politiques et domestiques de la maison du roi, le maire du palais apparaît, dès le milieu du 7ème siècle, comme le personnage principal de l’Etat. C’est lui, de fait, qui exerce la réalité du pouvoir.