Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 8ème siècle > Théodebald ou Théodald

Théodebald ou Théodald

jeudi 13 novembre 2014 (Date de rédaction antérieure : 1er octobre 2011).

Théodebald ou Théodald (vers708-vers 741)

Fils illégitime de Grimoald II. Son père est assassiné en avril 714 par un Frison et son grand-père Pépin le désigne comme héritier de toutes ses possessions et ses charges de maire de palais [1]. Théodebald avait alors environ 6 ans. Pépin de Herstal meurt le 16 décembre 714 et il devient maire du palais des 3 royaumes francs, sous la régence de sa grand-mère Plectrude.

Un an plus tard, à l’automne 715, Dagobert III meurt. Les Neustriens [2], sous la conduite de Ragenfred, décident de secouer la tutelle austrasienne [3] et placent sur le trône le roi Chilpéric II, lequel nomme en retour Ragenfrid comme maire du palais de Neustrie.

Comme Plectrude refuse de reconnaître cette prise de pouvoir, Ragenfred conduit l’armée neustrienne contre l’Austrasie et bat Plectrude en 715 dans la forêt de Compiègne. Ragenfred s’empare des trésors de Plectrude, abandonnés sur le champ de bataille. Puis il proclame Chilpéric également roi d’Austrasie, s’allie à Radbod, duc des Frisons [4], et attaque l’Austrasie.

C’est à ce moment que Charles Martel parvient à réussir et à regrouper des partisans pour repousser les Neustriens. Après un premier échec, il tend avec succès une embuscade à Amblève [5], puis les défait à Vinchy [6] le 28 mai 717. Désormais accepté par les Austrasiens comme leur chef, il oblige Plectrude et Theodebald à renoncer au pouvoir, confisque les biens de Plectrude et l’enferme dans un couvent à Cologne.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Christian Settipani, La Préhistoire des Capétiens (Nouvelle histoire généalogique de l’auguste maison de France, vol. 1), éd. Patrick van Kerrebrouck,‎ 1993

Notes

[1] A l’origine intendant général, chargé de diriger les services politiques et domestiques de la maison du roi, le maire du palais apparaît, dès le milieu du 7ème siècle, comme le personnage principal de l’Etat. C’est lui, de fait, qui exerce la réalité du pouvoir.

[2] Royaume franc qui couvrait le nord-ouest de la France actuelle, et avait pour capitale Soissons. Néanmoins, il semble que le terme de Neustrie ne soit apparu qu’un siècle après la création du royaume. La Neustrie avait été créée lors du partage qui suivit la mort de Clovis 1er, en 511, et revint à Clotaire 1er, qui, au terme de son long règne de 50 ans, avait réussi à reconstituer le royaume de son père. Elle fut le 2ème grand royaume franc né lors des partages successoraux mérovingiens à partir des territoires conquis sur Syagrius. Son aire géographique était limitée par la Loire au sud, l’océan Atlantique et la Basse-Bretagne à l’ouest, et la Champagne à l’est. Elle s’étendait jusqu’en Flandre au nord.

[3] L’Austrasie désignait durant la période mérovingienne un royaume franc couvrant le nord-est de la France actuelle, les bassins de la Meuse et de la Moselle, jusqu’aux bassins moyen et inférieur du Rhin. La capitale en fut d’abord Reims, puis Metz. Les habitants de l’Austrasie étaient les Austrasiens. Ce royaume est apparu à la mort de Clovis en 511, lorsque le territoire de celui-ci est partagé entre ses fils. Berceau de la dynastie carolingienne, l’Austrasie disparaît en 751 avec le dernier roi mérovingien pour être intégrée dans le grand royaume franc que réunirent Pépin le Bref et Charlemagne.

[4] Les Frisons sont un peuple germanique appartenant sur le plan ethnolinguistique au rameau westique. Ce peuple s’est sans doute formé tardivement, au 2ème siècle de notre ère, et a pu être confondu, à l’origine, avec ses plus proches voisins : les Angles, les Jutes et les Saxons. Ils peuplaient à l’époque romaine la plaine du Nord de l’Allemagne (actuels länder de Schleswig-Holstein et de Basse-Saxe), une partie des Pays-Bas et de la péninsule du Jutland au Danemark.

[5] Amblève une commune et une localité belge située dans la province de Liège, en Région Wallonne. Elle fait partie de la Communauté germanophone de Belgique et constitue de ce fait l’une des 9 communes de langue allemande de Belgique.

[6] La bataille de Vinchy a eu lieu à Vinchy, près de Cambrai, dans l’actuel département du Nord. Elle est un affrontement entre Charles Martel et les Austrasiens d’un côté et le roi des Francs, Chilpéric II, et le maire du palais, Ragenfred de l’autre.