Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Thierry III

mercredi 22 avril 2015, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 11 septembre 2011).

Thierry III (vers 657-691)

Roi de Neustrie [1] et de Bourgogne (673) (676-687) et Roi des Francs 675 à 676 et de 679 à 690

Thierry III Roi de Neustrie et Roi des Francs

Troisième fils de Clovis II et de Sainte Bathilde et successeur de son frère Clotaire III. Ebroïn maire du palais [2] de Neustrie [3] essaya de l’imposer au mécontentement de l’aristocratie neustrienne qui voulaient se débarrasser de ce dernier. La révolte éclata soutenue par le roi d’Austrasie [4] Childéric II.

Déposé par son frère, Childéric II, il recouvra la couronne à la mort de celui-ci en 675, mais régna sous la tutelle étroite d’Ébroïn, maire du palais de Neustrie. Après la victoire remportée à Tertry [5] par Pépin de Herstal en 687, maire du palais d’Austrasie, le gouvernement des 3 pays passa dans les mains de ce dernier, les Pippinides devenant les véritables maîtres du royaume.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Thierry III/ Portail du Haut Moyen Âge/ Dynastie mérovingienne (400-755)/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 1311

Notes

[1] Royaume franc qui couvrait le nord-ouest de la France actuelle, et avait pour capitale Soissons. Néanmoins, il semble que le terme de Neustrie ne soit apparu qu’un siècle après la création du royaume. La Neustrie avait été créée lors du partage qui suivit la mort de Clovis 1er, en 511, et revint à Clotaire 1er, qui, au terme de son long règne de 50 ans, avait réussi à reconstituer le royaume de son père. Elle fut le 2ème grand royaume franc né lors des partages successoraux mérovingiens à partir des territoires conquis sur Syagrius. Son aire géographique était limitée par la Loire au sud, l’océan Atlantique et la Basse-Bretagne à l’ouest, et la Champagne à l’est. Elle s’étendait jusqu’en Flandre au nord.

[2] A l’origine intendant général, chargé de diriger les services politiques et domestiques de la maison du roi, le maire du palais apparaît, dès le milieu du 7ème siècle, comme le personnage principal de l’Etat. C’est lui, de fait, qui exerce la réalité du pouvoir.

[3] Royaume franc qui couvrait le nord-ouest de la France actuelle, et avait pour capitale Soissons. Néanmoins, il semble que le terme de Neustrie ne soit apparu qu’un siècle après la création du royaume. La Neustrie avait été créée lors du partage qui suivit la mort de Clovis 1er, en 511, et revint à Clotaire 1er, qui, au terme de son long règne de 50 ans, avait réussi à reconstituer le royaume de son père. Elle fut le 2ème grand royaume franc né lors des partages successoraux mérovingiens à partir des territoires conquis sur Syagrius. Son aire géographique était limitée par la Loire au sud, l’océan Atlantique et la Basse-Bretagne à l’ouest, et la Champagne à l’est. Elle s’étendait jusqu’en Flandre au nord.

[4] L’Austrasie désignait durant la période mérovingienne un royaume franc couvrant le nord-est de la France actuelle, les bassins de la Meuse et de la Moselle, jusqu’aux bassins moyen et inférieur du Rhin. La capitale en fut d’abord Reims, puis Metz. Les habitants de l’Austrasie étaient les Austrasiens. Ce royaume est apparu à la mort de Clovis en 511, lorsque le territoire de celui-ci est partagé entre ses fils. Berceau de la dynastie carolingienne, l’Austrasie disparaît en 751 avec le dernier roi mérovingien pour être intégrée dans le grand royaume franc que réunirent Pépin le Bref et Charlemagne.

[5] Tertry est une commune française, située dans le département de la Somme et la région Picardie. Lors de la bataille de Tertry en juin 687, Pépin de Herstal bat Berchaire maire du palais de Neustrie.