Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Childéric II

mercredi 11 mars 2015 (Date de rédaction antérieure : 11 septembre 2011).

Childéric II (650-675)

Roi d’Austrasie de 657 à 675 et de Neustrie-Bourgogne de 673 à 675

Childéric II Roi d'Austrasie de 657 à 675 et de Neustrie-Bourgogne de 673 à 675

Second fils de Clovis II et de Sainte Bathilde, il règne d’abord sous la tutelle de sa tante Himnechilde mère de Dagobert II et du maire de palais Vufoaldus. Il épousa en 667 Bilichilde, fille de la princesse Himnechilde et occupa la Bourgogne en 669. À la mort de son frère, Clotaire III, en 673, Ébroïn, le maire du palais [1] tenta d’imposer à sa succession, Thierry, le 3ème fils de Clovis II. Aussi, les aristocrates, qui n’avaient pas été consultés, se placèrent sous la conduite de Léger d’Autun et se soulevèrent contre Ébroïn, qu’ils exilèrent dans l’abbaye de Luxeuil [2], puis ils confièrent Thierry aux moines de Saint-Denis. Ils appelèrent alors Childéric II, qui rétablit pour un temps l’unité du royaume mérovingien.

Mais, après avoir gouverné avec l’aide de Léger et des aristocrates, le nouveau roi se brouilla avec l’évêque d’Autun qu’il fit exiler à son tour à Luxeuil.

Mais il règne semble t’il de manière absolue, ce qui lui vaudra finalement d’être assassiné dans la forêt de Lognes près de Chelles. Il abolit la frappe de l’or en Gaule au profit d’un monnayage d’argent. A sa mort Thierry III est placé à la tête de l’empire. Son fils Chilpéric âgé de 5 ans est évincé.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Histoire de France /histoire/childeric2/

Notes

[1] A l’origine intendant général, chargé de diriger les services politiques et domestiques de la maison du roi, le maire du palais apparaît, dès le milieu du 7ème siècle, comme le personnage principal de l’Etat. C’est lui, de fait, qui exerce la réalité du pouvoir.

[2] Le monastère Saint-Pierre et Saint-Paul de Luxeuil est situé à Luxeuil-les-Bains au Sud-Est des Vosges. Il a été fondé en 590 par saint Colomban, ce qui a permis à Luxovium, importante cité à l’époque romaine mais déserte car complètement ruinée par les invasions barbares, de revivre. Les Sarrasins la pillent en 732, mais Charlemagne la relève et la règle de Saint-Benoît remplace celle de Saint-Colomban.Ce monastère était renommé pour son scriptorium, actif dès le milieu du 7ème siècle, et probablement le lieu de naissance de la première écriture calligraphique en minuscules, avec une ornementation marginale empruntée à la grammaire décorative de l’Irlande.