Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Polydore

samedi 13 août 2022, par ljallamion

Polydore

Personnage de la mythologie grecque-Prince troyen

Il est le plus jeune fils de Priam et d’Hécube selon notamment Hygin ou de Laothoé selon Homère. Il est tué par Achille durant la guerre de Troie [1] ou bien est l’objet d’un complot au destin tragique alors qu’il est réfugié en Thrace [2].

Alors qu’il est envoyé en Thrace pour y être protégé par son roi, Polydore fait l’objet d’un complot contre lui par cupidité. Le complot est souvent funeste pour lui.

Son père Priam envoie secrètement Polydore en Thrace, face à Troie, chez le riche roi Polymnestor afin de le tenir loin de la pratique des armes et de lui assurer son éducation. Mais cela n’est pas sans tenir compte de la grande quantité d’or qu’il donne à son fils, qui est un puissant stimulant pour l’esprit cupide du roi Polymnestor.

Ayant attendu que tourne la bonne étoile des Troyens, il passe d’allié fidèle à traître honteux : il saisit son épée et tranche la gorge de son pupille. Et pour faire disparaître sa faute, il jette son cadavre depuis un récif dans les flots.

Sa mère Hécube, faisant partie des captives troyennes que les Grecs reconduisent chez eux alors que ceux-ci ont accostés sur ces rivages en attendant une mer et un vent plus favorable, ne peut qu’assister au sacrifice de sa fille Polyxène, restée malgré tout digne et pudique.

Elle ne peut que recueillir le corps de celle qui a été l’ultime consolation de ses vieux jours. Cette vieille dame aux cheveux blancs, passée de reine de Troie à servante, ne peut que pleurer le corps de sa fille. Elle demande aux troyennes une urne d’eau pour nettoyer le visage de sa fille et n’a-t-elle pas alors la surprise de trouver le corps gisant au bord de l’eau de Polydore qui manifestement témoigne de nombreux coup de lance. Lui, qui après le triste sort de Polyxène, n’a été que sa seule raison de continuer à vivre.

Les troyennes couvrent de cris son cadavre mais sa mère se contient et retient sa rage dans le silence. Oubliant son âge, comme si elle est encore reine, elle veut venger son fils et demande audience auprès de Polymnestor qui ne la lui refuse pas d’autant plus que Hécube lui prétexte qu’elle veut donner de l’or caché à son fils Polydore. Le roi aveuglé par la richesse accepte et dans le secret vient à elle, sous le témoin des dieux, lui pressant de lui dire où se trouve cet or qu’il donnera à son fils...en taisant le sort de celui-ci.

Sous ce parjure conjugué à cet acte impie, Hécube, après avoir fait appel à l’aide aux autres troyennes, relâche sa colère sur Polymnestor. N’ayant plus, par son triste sort, d’armes que désormais son propre corps, elle perce de ses doigts les yeux du Thrace. Les Thraces lapident Hécube pour venger leur roi.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Polydore/ Portail de la mythologie grecque/ Mortel de la mythologie grecque

Notes

[1] La guerre de Troie est un conflit légendaire de la mythologie grecque, dont l’historicité est controversée. Elle est parfois appelée Deuxième guerre de Troie en référence à l’expédition menée contre la cité par Héraclès après la quête de la Toison d’or que certains nomment Première guerre de Troie.

[2] La Thrace désigne une région de la péninsule balkanique partagée entre la Grèce, la Bulgarie et la Turquie ; elle doit son nom aux Thraces, la peuplade qui occupait la région dans l’Antiquité. Au 21ème siècle, la Thrace fait partie, à l’ouest, de la Grèce, Thrace occidentale, au nord, de la Bulgarie et, à l’est, de la Turquie, Thrace orientale.