Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Quintus Titurius Sabinus

lundi 2 mai 2022, par ljallamion

Quintus Titurius Sabinus

Légat de César durant la guerre des Gaules

emblème république romaineIl est mentionné pour la première fois, lors de la campagne contre les Rèmes [1] en 57 av. jc. L’année suivante, il est envoyé par César, avec 3 légions, soumettre les Vellaves [2], les Unelles [3] et les Lexoviens [4]. Il remporte une grande victoire sur les forces Unelles dirigées par Viridorix .

En 54 av. jc, avec Lucius Aurunculeius Cotta , ils sont postés pour l’hiver dans le territoire des Éburons [5] avec une légion et 5 cohortes [6]. Deux semaines après leur arrivée, Ambiorix et Catuvolcos les attaquent.

Sabinus, ainsi que Cotta et les troupes, sont massacrés lors de la bataille d’Aduatuca [7].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Quintus Titurius Sabinus/ Portail de la Rome antique/ Catégories : Personnalité de la guerre des Gaules

Notes

[1] Les Rèmes étaient un peuple gaulois. Leur nom signifie « les premiers ». Ils ont donné son nom à la ville de Reims. Selon Jules César, à son arrivée en Gaule, si « les Éduens avaient de loin le premier rang, les Rèmes occupaient le second » Les Rèmes occupaient la région de Champagne-Ardenne et plus précisément ce qui est aujourd’hui les départements de la Marne et des Ardennes. Les peuples environnant les Rèmes sont les Nerviens, au nord, les Viromanduens et les Suessions, à l’ouest, Les Tricasses au sud, les Leuques, Trévires et Médiomatriques, à l’est. Dans le Sud-Est du territoire des Rèmes apparaît tardivement un peuple, les Catalaunes que l’on a parfois rattachés aux Lingons et qui pourrait être un pagus ou un client des Rèmes

[2] Vellaves. Peuple Gaulois du Massif Central, dans l’actuelle Haute-Loire en Auvergne, en latin Vellavi ou Vellavii, en français Vellaves, formaient un peuple gaulois, dont le territoire se situait en Gaule Celtique, au Sud-Est du Massif central, et correspond à l’ancienne province du Velay. Ils furent les premiers Gaulois à accepter de se fédérer autour de Vercingétorix, dans le cadre d’une révolte contre les forces romaines de Jules César.

[3] Les Unelles étaient l’un des peuples gaulois vivant, lors de son invasion par Jules César entre 58 et 51 av. jc, dans la partie armoricaine de la Gaule chevelue occupant le Cotentin, le nord de l’actuel département de la Manche.

[4] Les Lexoviens étaient un peuple belge ou gaulois armoricain établi le long de l’actuelle côte normande, au sud de l’embouchure de la Seine.

[5] un peuple gaulois du nord de la Gaule, (Gaule belgique dans la terminologie antique) établis entre la Meuse et le Rhin

[6] Cohorte romaine, une unité d’une Légion romaine. Une cohorte comportait environ 600 hommes il y a généralement 10 cohortes dans une légion.

[7] La bataille d’Aduatuca a lieu en automne 54 av. jc, sans doute dans la vallée du Geer entre les actuelles Tongres et Liège. Cette bataille vit la victoire, lors d’une embuscade, des Éburons, tribu belge. Les Romains, encerclés, furent écrasés. Leurs deux légats, Quintus Titurius Sabinus et Lucius Aurunculeius Cotta, furent tués et plusieurs légionnaires se suicidèrent. La révolte fit tache d’huile, se répandant chez les Nerviens, qui assiégèrent Quintus Tullius Cicero, frère cadet du célèbre orateur Cicéron. César rétablit la situation, puis extermina le peuple éburon. Ambiorix lui échappa.