Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Bacchylide

mercredi 24 juillet 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 24 juillet 2011).

Bacchylide (début du 6ème siècle av. jc)

Poète lyrique grec

Bacchylides, Encomia fr. 5, conservé par un papyrus Oxyrhynchus du 1er siècle av. jc ou 1er siècle de notre èreNé à Ioulis, sur l’île de Céos [1], il est le neveu et l’élève du poète Simonide de Céos. Il le suit à la cour du tyran [2] Hiéron de Syracuse, dont il célèbre la victoire en 476 aux Jeux olympiques. Il est ensuite le protégé des cours de Thessalie [3], de Macédoine ou encore de Sicile.

Loin de se cantonner à l’épinicie [4], ode au vainqueur des Jeux, il compose également des hymnes aux dieux et aux souverains, par exemple Alexandre 1er, fils du roi Amyntas 1er. Il se fixe ensuite à Athènes où il remporte de nombreux concours. La tradition attribue à Bacchylide 6 livres d’hymnes aux dieux, 3 livres d’éloges et 1 livre d’épinicies.

P.-S.

Source : wikipedia.org Portail : Poète de la Grèce antique

Notes

[1] Kéa est une île de la mer Égée appartenant à l’archipel des Cyclades, la plus proche de l’Attique, à 16 milles marins de Lavrio et 12 miles du cap Sounion. Elle était connue dans l’Antiquité sous le nom de Céos. Sa capitale est le village de Ioulis ou Ioulída, construit à l’intérieur de l’île et en hauteur comme beaucoup de villages des Cyclades, par crainte des pirates.

[2] Dans la Grèce antique, un tyran était un homme qui disposait d’un pouvoir assuré par la force ; ce pouvait être un ancien magistrat, parfois même un esclave, arrivé au pouvoir après un coup d’État, par ruse plus que par violence. Les tyrans ne prirent jamais officiellement le titre de tyran, et il n’y eut pas de titre général et officiel pour les désigner, c’est pourquoi on leur donne le nom dont leurs ennemis les stigmatisaient.

[3] La Thessalie est une région historique et une périphérie du nord-est de la Grèce, au sud de la Macédoine. Durant l’antiquité cette région a, pour beaucoup de peuples, une importance stratégique, car elle est située sur la route de la Macédoine et de l’Hellespont. Elle possédait un important port à Pagases. Le blé et le bétail sont les principales richesses de la région et une ressource commerciale vitale. La Thessalie est aussi l’une des rares régions de Grèce où l’on peut pratiquer l’élevage des chevaux, d’où l’importante cavalerie dont disposaient les Thessaliens.

[4] L’épinicie, « poème qui concerne une victoire », ou ode triomphale, est, en Grèce antique, un poème célébrant la victoire d’un athlète lors d’une compétition sportive.