Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Alphonse 1er de Bragance

Alphonse 1er de Bragance

dimanche 4 juillet 2021, par ljallamion

Alphonse 1er de Bragance (1377-1461)

Duc de Bragance

Fils bâtard du roi Jean 1er de Portugal et d’ Inès Peres . 8ème comte de Barcelos [1] puis premier duc de Bragance [2], Alphonse est le fondateur de la lignée du même nom, qui régna de 1640 à 1910 au Portugal, et sur le Brésil de 1815 à 1889.

Il épousa à Leiria le 8 novembre 1401, Béatrice Pereira , héritière de Nuno Álvares Pereira, connétable de Portugal [3], allié du roi Jean 1er.

Plusieurs autres branches capétiennes, faisant partie des noblesses portugaise et espagnole, sont issues de ce personnage

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Alphonse Ier de Bragance Portail du Portugal/ Catégories : Duc de Barcelos/ Deuxième maison de Bragance

Notes

[1] Le comté de Barcelos est un titre noble du Royaume du Portugal, créé en 1298 au profit de son premier propriétaire, Juan Alfonso Téllez de Meneses, 1er comte de Barcelos.

[2] La deuxième maison de Bragance est celle de la lignée des ducs de Bragance. Elle trouve son origine chez le roi Jean 1er de Portugal, fondateur de la maison d’Aviz (issue de la première maison capétienne de Bourgogne), dit le Roi de Bonne Mémoire, qui avait eu, dix ans avant son mariage en 1387 avec Philippa d’Angleterre, une relation suivie avec Inês Pires, dont sont issus au moins trois enfants. Pour l’aîné de ces enfants, et le seul garçon, déjà créé comte de Barcelos lors de son mariage, la ville de Bragance fut érigée en duché en 1442, à l’initiative de son frère consanguin l’infant Pierre de Portugal, dit le prince des Sept Parties du Monde, régent de Portugal au nom de son neveu et beau-fils Alphonse V

[3] La dignité de connétable de Portugal est créée en 1382 par le roi Ferdinand 1er en remplacement de celle d’Alferes de Portugal. Le connétable, second personnage du royaume après le roi, a la haute main sur l’armée, qu’il commande en l’absence du souverain. Ce dernier attribue toujours la dignité de connétable à sa propre initiative. Toutefois après l’arrivée sur le trône du connétable Jean de Bragance, la fonction devient purement honorifique.