Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Clopas ou Cléophas

mercredi 31 mars 2021, par ljallamion

Clopas ou Cléophas

Dans la tradition chrétienne Clopas, frère ou demi-frère de Joseph , épouse Marie Jacobé.

Avec elle, il a deux fils : Jacques le Mineur et Joset . C’est Marie Jacobé qui est présente près de la croix de Jésus dans les évangiles attribués à Marc [1] et à Matthieu [2]. Dans l’évangile attribué à Jean [3], il est précisé qu’elle est la sœur de la mère de Jésus, mais les noms de ses fils ne sont pas mentionnés. Clopas est aussi le père de Siméon de Clopas qui succède à Jacques le Juste après la destruction du Temple en 70 à la tête de l’église de Jérusalem, car il était cousin germain de Jésus.

Selon un texte attribué à Hippolyte de Rome au début du 3ème siècle, le nom juif de Clopas serait Jude.

D’après Hégésippe, cité par Eusèbe de Césarée, Clopas est le frère de Joseph, et donc l’oncle de Jésus.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Pierre-Antoine Bernheim, Jacques, frère de Jésus, éd. Noêsis, Paris, 1996 (ISBN 978-2911606052)

Notes

[1] L’Évangile selon Marc forme, avec les trois autres évangiles, le cœur du Nouveau Testament, la partie la plus récente de la Bible chrétienne. Le deuxième (par sa place) des quatre Évangiles canoniques est aussi le plus bref et probablement le plus ancien ; c’est l’un des trois « Évangiles synoptiques ». La tradition chrétienne attribue sa rédaction à Marc, identifié au Marc compagnon de Paul puis de Pierre, personnage mentionné par le Nouveau Testament, spécialement les Actes des Apôtres et les épîtres de Paul et de Pierre. Son antériorité par rapport aux deux autres synoptiques (Matthieu et Luc) est aujourd’hui admise par le consensus historien, tout comme son utilisation par Matthieu et Luc, dont il constitue l’une des deux sources principales.

[2] L’Évangile selon Matthieu est le premier des quatre évangiles canoniques que contient le Nouveau Testament. Il est aussi le tout premier livre du Nouveau Testament, alors que l’historiographie moderne le définit comme ultérieur aux Épîtres de Paul (écrites entre 50 et 65) et à l’Évangile selon Marc (écrit vers 65-75). Ce livre a été attribué pendant de longs siècles à l’apôtre Matthieu, le collecteur d’impôts devenu disciple de Jésus de Nazareth.

[3] L’Évangile selon Jean est un évangile, c’est-à-dire un texte qui rapporte la vie et les paroles de Jésus de Nazareth dans le but de transmettre la foi chrétienne. Dans la tradition chrétienne c’est le dernier des quatre évangiles canoniques du Nouveau Testament, et il a été attribué traditionnellement à l’un des disciples de Jésus, l’apôtre Jean, fils de Zébédée.