Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Alcétas II d’Épire

lundi 29 mars 2021, par ljallamion

Alcétas II d’Épire (mort en 307 av. jc)

Roi des Molosses de 313 à 307 av. jc

Fils d’Arymbas. Après la mort de son frère cadet Éacide, les Épirotes [1], donnent la royauté à Alcétas II, qui avait été exilé par leur père Arymbas, et qui s’était toujours montré hostile à Cassandre de Macédoine. Lyciscos, nommé par Cassandre au commandement militaire de l’Acarnanie [2], entre avec une armée en Épire, espérant facilement détrôner Alcétas II dont l’autorité ne semblait pas encore bien affermie.

Alcétas II, de son côté, envoie ses 2 fils, Alexandre et Teucros, dans les villes, avec l’ordre d’y faire de grandes levées de troupes. Quant à lui, il partit à la tête de son armée, et, arrivé à peu de distance de l’ennemi, il attend le retour de ses fils. Mais, attaqué par Lyciscos qui commandait des forces supérieures, les Epirotes, frappés de terreur, abandonnent Alcétas qui se réfugia à Eurymenas, ville de l’Épire.

Pendant qu’il y était assiégé, son fils Alexandre lui apporte du secours. Il s’engage un combat sanglant dans lequel sont tués plusieurs chefs, entre autres Micythos et Lysandre l’Athénien, chargé par Cassandre du gouvernement de la Leucadie. Peu après, Dinias arrive au secours de Lyciscos, près de succomber, et renouvelle le combat. Alexandre et Teucros sont vaincus et se réfugient avec leur père dans une place forte. Lyciscos prend d’assaut la ville d’Eurymenas, et la détruit.

Lorsque Cassandre apprend la défaite de ses troupes, il se rend en Épire pour secourir Lyciscos, car il ignorait encore le succès du second combat. Trouvant Lyciscos victorieux, il fait la paix avec Alcétas, et conclut avec lui un traité d’alliance.

Les Épirotes continuent pendant quelque temps à être gouvernés par le roi Alcétas II, mais ce personnage extrêmement violent se montre trop dur envers le peuple, il est égorgé avec ses deux fils cadets encore en bas âge. Le sort des deux aînés demeure inconnu.

Glaucias le roi d’Illyrie [3] saisit l’occasion pour restaurer sur le trône Pyrrhus 1er, le fils d’Éacide, âgé d’une douzaine d’années.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Alcétas II d’Épire/ Portail de la Grèce antique/ Catégories : Roi d’Épire

Notes

[1] Région montagneuse des Balkans, partagée entre la Grèce et l’Albanie. Épire se traduit par "Continent" en français. Ses habitants sont les Épirotes. Le terme peut désigner plus particulièrement :
- la périphérie d’Épire, l’une des 13 périphéries de la Grèce. Elle est bordée à l’ouest par la Mer Ionienne ; elle est limitrophe au sud-ouest de l’Albanie, au nord de la région de Macédoine de l’Ouest, à l’est de la région de Thessalie. La périphérie (capitale Ioannina (57 000 habitants) est divisée en 4 préfectures : Thesprotie, Ioannina, Arta et Preveza.
- l’Épire du Nord, une région d’Albanie La dynastie des rois éacides du peuple des Molosses y fonda un royaume puissant au 5ème siècle av. jc, avec les autres peuples Chaones, et Thesprôtes. Pyrrhus est un des membres de cette dynastie, ainsi qu’Olympias, la mère d’Alexandre le Grand.

[2] L’Acarnanie est une région occidentale de la Grèce antique, délimitée au nord par le golfe Ambracique, à l’ouest et au sud-ouest par la mer Ionienne. À l’est, le fleuve Achéloos la sépare de l’Étolie.

[3] L’Illyrie est un royaume des côtes de la rive orientale de l’Adriatique, correspondant à peu près à l’Ouest de la Croatie, de la Slovénie et de l’Albanie actuelle. Les Illyriens apparaissent vers le 20ème siècle av. jc. C’est un peuple de souche Indo-Européenne qui comprenait des Dalmates et des Pannoniens. Vers 1300 av. jc ils s’établissent sur les côtes Nord et Est de l’Adriatique. Les Illyriens sont les premiers avec les Grecs, à s’installer dans les Balkans et constituent un immense Royaume. Au 7ème siècle av. jc et 6ème siècle av. jc, l’Illyrie subit une forte héllénisation du fait de ses relations avec les Grecs, qui y ont fondé des comptoirs.