Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 1er siècle de notre ère > Marcianus Icelandus ou Icelus

Marcianus Icelandus ou Icelus

samedi 3 octobre 2020, par ljallamion

Marcianus Icelandus ou Icelus

Affranchi de Galba, qui fut arrêté par Néron sur la première nouvelle de la défection de son patron, mais libérée lorsque la révolte contre l’empereur fut étendu à Rome.   Après avoir abandonné la lutte, Icelus part à Clunia [1] en Tarraconaise [2] avec les nouvelles de la mort de Néron, et de la nomination de Galba à l’empire par l’armée et le sénat, en 68.   Ses arguments sérieux retire les craintes de Galba, et il récompense Icelus avec le grade et l’anneau d’or d‘un eques [3], et avec l’ajout d’honneur de Marcianus à son ancien nom.   Après l’assassina de Galba, qui a été peut-être accéléré par le conseil de Icelus, il fut exécuté sur la commande d’Othon comme Libertinus un autre affranchi.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire de Marcianus Icelus - Who Was Who in Roman Times/Traduit par mes soins

Notes

[1] La Colonia Clunia Sulpicia est une ville romaine située entre les communes de Coruña del Conde et Peñalba de Castro, au sud de la Province de Burgos (Espagne). Il s’agit de l’une des villes les plus importantes du nord de l’Hispanie et la capitale d’un conventus juridici de la Tarraconaise à partir du 1er siècle av. jc. Après la réforme de Dioclétien concernant la province Gallaecia, la cité dirige le Conventus Cluniensis. Au cours du 3ème siècle, la ville commence à décliner et est quasiment abandonnée à l’époque wisigothique

[2] La Tarraconaise était une province romaine qui couvrait le nord et l’est de l’Espagne et qui correspond aujourd’hui à peu près à l’Aragon, la Catalogne et les Asturies. Elle est issue de l’ancienne Hispanie citérieure.

[3] chevalier de l’ordre équestre